Gala des 350 ans de l’Opéra Garnier.

Gala des 350 ans de l’Opéra

Nouveau spectacle

Opéra

Palais Garnier – le 08 mai 2019 à 20h00

À propos

En quelques mots :

Ce gala exceptionnel, organisé au bénéfice de la programmation de l’année anniversaire, propose une soirée unique et inédite sur la scène du Palais Garnier.

 

Ils souillent TOUT.

*****

Gala des 350 ans de l’Opéra

Hier soir se tenait la soirée de gala des 350 ans de l’Opéra de Paris. Le programme, peu réjouissant, après une soirée somme tout soporifique en fin d’année dernière, m’a dissuadé d’y participer. Ce matin, je constate sur toutes les « stories » (courtes vidéos nombrilistes proposées à titre temporaire) des jeunes gays de la mode que je suis sur instagram qu’ils y étaient, enfin au moins après le spectacle, et qu’ils ont pu se faire toute sorte de selfies (photos d’eux-mêmes) seuls ou à plusieurs puis ont dansé sur la scène sur de la musique de Britney Spears. Qui aurait pu dire il y a encore dix ans que l’Opéra sombrerait dans ce type de provincialisme et d’insignifiance ? Cela glace presque autant qu’une passation de pouvoir dans un ministère quand on voit que la stupidité du partant n’est pas supérieure à celle de celui qui arrive, et que tout cela n’est pas du tout une mauvaise plaisanterie.

Bien sûr, il n’y avait personne, au sens : personne qu’on aurait aimé rencontré pour autre chose que la bagatelle. Sur le mur Facebook d’un minet dont les naïvetés pourrait faire la matière de plusieurs bêtisiers, l’angoisse de ne pas parvenir à survendre à ses amis le privilège de sa participation à la soirée l’a conduit à indiquer dans la légende d’un de ses selfies qu’on aurait aperçu…François de Rugy. Les plus lucides des invités ont dû éprouver la même chose qu’un ministre d’un gouvernement d’Edouard Philippe lors de son premier conseil: « C’est un miracle que je me retrouve là, mais quelle déception de voir que c’est un miracle aussi pour tous les autres. »

Une classe particulièrement médiocre a aujourd’hui capturé à son profit les institutions développées et entretenues par des prédécesseurs qu’ils ne peuvent ni égaler ni même comprendre, elle entend bien s’en amuser le plus possible à défaut de savoir ce qu’il faudrait faire, et a montré qu’elle était prête à la violence et la répression pour garder ce plaisir qui lui est venu comme une divine surprise.

*****

 

« La danse est un poème dont chaque mouvement est un mot ». Denis Diderot

Afficher l’image source

Afficher l’image source

 

Chef-d’oeuvre d’architecture théâtrale du XIXe siècle, l’Opéra de Paris ou Palais Garnier a été construit par Charles Garnier.

Palais Garnier.jpg

Palais Garnier1

 

Palais Garnier2.png

Ils sont Loin les Danseurs Etoile Marie-Claude Pietragalla et Patrick Dupont !

Afficher l’image source

 

%d blogueurs aiment cette page :