En Corée, l’Eglise se bat pour maintenir l’interdiction de l’avortement

Le succès d’une pétition en faveur de la dépénalisation de l’avortement en Corée du Sud a vivement fait réagir les institutions religieuses du pays. Dans dans son message de Noël, l’archevêque de Séoul appelle à défendre la vie à naître.

La légalisation de l’avortement – interdit depuis 1953 – a rebondi en Corée, notamment depuis qu’une pétition postée sur le site du bureau présidentiel de la Maison Bleue a rassemblé plus de 235.000 signatures.

Fin novembre 2017, la Commission pour la vie, une structure dépendant de l’archidiocèse de Séoul, a réuni près de 15.000 signatures pour une pétition elle aussi lancée sur le site de la présidence et appelant à ne pas réviser la législation actuelle.

Le cardinal André Yeom Soo-jung, archevêque de Séoul, est personnellement entré dans le débat à l’occasion de son message de Noël diffusé le 21 décembre 2017 : « en tant que chrétiens, il est de notre devoir de défendre la vie humaine », a-t-il rappelé.

Le prélat déclare en outre que « l’enseignement de l’Eglise catholique est clair sur le fait que l’embryon humain devrait être considéré comme un être humain et que personne n’a le droit, en aucune circonstance, d’éliminer une vie fragile qui n’a pas encore vu le jour ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s