Archives mensuelles : décembre 2017

Islam : Le Cube Noir de Saturne et la Météorite Noire

Le Cube Noir de Saturne

 

Êtes-vous conscients que le « cube noir » représente différentes choses dans différentes cultures? En Latin il se réfère à Saturne, et dans les cultures Arabes à Vénus [Note : Je pense que Maxwell fait cette allusion car le jour « saint » des musulmans est le Vendredi, jour de Vénus, mais les Arabes avaient un Dieu Saturnien avant que l’Islam ne débarque, donc il y a eu une transformation de Saturne > Vénus quelque part et cette transition est obscure donc, cherchez par vous-même avant de faire des raccourcis vites et faciles qui vous embrouilleront plus qu’autre chose.]


La Mecque en Arabie Saoudite


« Le Cube Noir de Saturne »
Il y a tout un symbolisme occulte derrière qui va vous impressionner!

Note 1: Islam culte météorite
Note 2: Histoire Védique de la Mecque PréIslamique
Note 3: Cube Noir Saturne


« Pierre Parfaite. Un nom fréquemment donné à la pierre cubique trouvée dans le Treizième Degré de Perfection »


« La pierre était aussi appelée Kubaba, Kuba, ou Kube, et est liée au nom de Cybèle (Kybela), la Mère des Dieux. »

Ce qui est intéressant c’est que les anciens hébreux utilisèrent le cube noir comme symbole de leur dieu « Saturne ».

Quelques recherches dans la sphère francophone sur le Cube Noir de Saturne

Vous pouvez déjà commencés par lire cet article de VC, Symboles Occultes dans les Logos d’Entreprises (pt2) : Saturne. Je ne pense pas qu’il soit possible en une journée de tout découvrir à propos de la Kaaba et Saturne. Mais nous allons voir ce qui est dit, dans notre langue! Voila quelques références en rapport avec le dieu « EL » (2008) : Le Dieu « EL », comme dans Is-Ra-EL, Dieu sémitique Cananéen

Religion et société en Gaule

Dictionnaire infernal

Annales de philosophie chrétienne, Volume 61

Dictionnaire de la fable, ou, Mythologie grecque, latine, egyptienne …

Magiste & Animisme, Panthesme

Un site qui (malgré son nom de domaine) a l’air pas mal du tout, athéisme.free.fr sur l’Islamqui fait la reconnaissance du rôle préislamique de la Kaaba comme sanctuaire de Saturne en gros,

Histoire

Fut jadis la Vénus Uranie ou la Déesse Nature des arabes qui la désignaient sous le nom d’Alilat ou Alita, modification d’Alileth (« qui brille la nuit »).

– Des pierres noires faisaient l’objet d’un culte dans diverses parties du monde arabe. Faisant allusion à la pierre noire de Dusares à Petra, Clément d’Alexandrie mentionnait vers 190 « que les Arabes adorent des pierres ». Les Perses prétendaient que la Pierre Noire avait été déposée dans la Kaaba par Mahabad et ses successeurs, avec d’autres reliques et que c’était une représentation de Saturne.

– D’autres pierres sacrées se trouvent dans le voisinage de La Mecque. Elles étaient à l’origine des fétiches et « elles ont acquis une personnalité mahométane superficielle en étant associées à certains personnages de l’islam ». La Pierre Noire est de toute évidence une météorite et elle doit sa réputation au fait qu’elle est tombée du ciel.
– Son authenticité est douteuse, car la Pierre Noire fut enlevée par les Qarmates au quatrième siècle de l’hégire (930), et qu’ils ne la restituèrent qu’après de nombreuses années (vingt et un ans). On peut légitimement se demander si la pierre qu’ils ont rendue est la même que celle qu’ils avaient prise.

Cimetière musulman en Occident: normes juives, chrétiennes et musulmanes

Les Météorites et leurs impacts

Les langues orales dans les pays méditerranéens: situation, enseignement …

Rajout 23 Octobre 2011, quelques recherches supplémentaires,

Les Pèlerinages: Égypte ancienne, Israël, Islam, Perse, Inde, Tibet, Indonésie, Madagascar, Chine, Japon

La mythologie et les fables expliquées par l’histoire, Volume 1

Histoire pittoresque des religions: doctrines, cérémonies et coutumes

Monde primitif, analysé et comparé avec le monde moderne, Volume 7

Les livres sacrés de l’Orient: comprenant: Le Chou-king

Memoires publiés par les membres de la mission archéologique franca?ise au Caire

Source : Jordan Maxwell (toutes les informations anglaises contenues dans cet article proviennent du site de Jordan Maxwell)

La mystérieuse symbolique des cubes noirs

Le cube ne se trouve que rarement dans la nature ou l’univers.

Un exemple remarquable du cube naturel est la pyrite (FeS2) qui est un disulfure de fer, également appelé « or des fous » du fait de sa couleur jaune doré qui pouvait la faire confondre avec de l’or par des chercheurs néophytes et/ou naïfs. Elle cristallise dans le système cubique. Elle est donc constituée par l’imbrication d’une infinité de cubes. C’est Nicolas Sténon au XVII siècle qui mesurait les angles des cristaux des cubes (de pyrite) constate que quelque soit le morceau de minéral étudié, l’angle entre deux faces est toujours identique.

 

La structure du sel peut être décrite par le contenu de sa maille. Une maille de sel est un cube qui contient :

  • un atome de chlore à chacun des 8 sommets de la maille (chaque sommet étant partagé en fait par 8 mailles voisines, cela fait une contribution de un atome par maille) ;
  • un atome de chlore au centre de chacune des 6 faces de la maille (chaque face étant partagée entre 2 mailles voisines, cela fait 3 atomes par maille) ;
  • un atome de sodium au centre de la maille ; soit un atome par maille ;
  • un atome de sodium sur le milieu de chacune des 12 arêtes de la maille (chaque arête étant partagée entre 4 mailles voisines, cela fait 3 atomes par maille).

Hormis ces quelques exceptions, la forme cubique implique généralement l’intervention de la pensée humaine.

Cubes et architecture moderne

Les cubes sont de plus en plus utilisés pour abriter des bâtiments officiels.

Un œuf dans un cube. Baptisé Europa, le nouveau bâtiment destiné à abriter les réunions des dirigeants européens à Bruxelles est quasiment prêt – après retard et explosion de budget…

A Montpellier, c’est aussi un cube qui abrite les locaux de la nouvelle Mairie.

Quelle énergie ou symbolique particulière dégagent le cube noir pour que le premier mariage gay (l’acte instaurant la théorie du “Gender” comme idéologie politique obligatoire) en France ait été célébré dedant ? Si l’on part du principe que tout a une signification pour celui qui sait observer les temps et les rites, on est en droit de s’interroger…

Voyez ci dessous une photo de la nouvelle mairie de Montpellier, un véritable parallélépipède aux sombres couleurs, l’hôtel de ville dessiné par Jean Nouvel, un des plus célèbres architectes français, associé à François Fontès.

image: http://languedoc-roussillon.france3.fr/sites/regions_france3/files/styles/top_big/public/assets/images/mairie_de_montpellier_1.jpg


A Montpellier, ville où la Franc Maçonnerie a ses réseaux la symbolique architecturale a son importance et le bâtiment imposant et sombre semble taillé sur mesure pour assoir son pouvoir au milieu des communautarismes.

Symbolique maçonnique du cube

“Le cube est l’expression tridimensionnelle du carré, et par là le symbole de la stabilité et de la pérennité. Dans la symbolique maçonnique, le cube représente la «pierre taillée», issue de la «pierre brute» qui a été façonnée par le travail de l’apprenti et qui symbolise le compagnon.
Désormais, celui-ci peut être introduit dans le temple de l’humanité.

Ce travail de façonnement est interprété comme une sorte d’auto-éducation de caractère moral et la forme harmonieuse comme un renvoi à l’observance nécessaire des règles éthiques, le cube devenant alors dans sa totalité le symbole social de la franc-maçonnerie… Quand on voit le rôle joué par le Grand Orient dans l’instauration de la loi sur le mariage homosexuel, on comprend mieux ce “rôle social”, cette mission qu’ils entendent jouer dans nos sociétés…

Des cubes noirs partout dans le monde

Cette architecture n’est pas sans rappeller une autre construction singulière, la kaaba des musulmans au coeur de la Mecque. C’est l’édifice vers lequel sont dirigé toutes les prières musulmanes du monde, ainsi que tous les sacrifices rituels. Il abrite la pierre noire. Mahomet accordait beaucoup d’importance au culte de la pierre au point de construire, autour de cette pierre noire (dont la légende voulait qu’elle soit tombée du ciel c’est à dire qu’elle soit d’origine météoritique), le Temple de la Kaaba…On rejoint ici la symbolique du Temple d’Hiram à rebâtir (un archétype du Nouvel Ordre Mondial, cette “nouvelle société”, vers lequel aspire les Loges du monde entiers) batit autour de la “pierre brute”, la première pierre. En ce qui concerne le plan spirituel, la concentration des rituels des croyants du monde entier, comme on peut aisément l’imaginer, le rituel représentant en bas ce qui est en haut. Mais ce n’est pas tout, comme pour renforcer cet effet énergétique occulte, le pélerin de la mecque tourne 7 fois dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. C’est un peu comme si ce cube noir se chargeait de cette énergie rituelle… On rejoint ici la symbolique maçonnique. Le Temple maçonnique, entre autres, nous présente l’image d’un carré surmonté par un cercle ou comment réaliser la “quadrature du cercle”, tel est le but du Maitre Maçon… (le compas et l’équerre, le carré et le cercle…la Kaaba et son rituel de circonvolutions…)
Dans la culture celtique, tourner autour de quelqu’un, d’un ennemi, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, c’est lui jeter une malédiction donc créer de l’”énergie négative”… Quand on sait que les musulmans prétendent que ce Cube noir est situé au centre de la terre et de l’univers, (selon la position du nombre d’or) c’est un peu comparer ça à une aiguille plantée dans le pied de notre pauvre planète…Selon certains historiens, la pierre noire de la kaaba serait à rapprocher des traditions de l’Hindouisme et pourrait s’identifier à la pierre noire de “shankara” associée à Shiva le destructeur…

Pour information, un cube noir a été également exposé à Hambourg en Allemagne mais n’a pu être exposé dans plusieurs capitales européennes Venise, Berlin, Paris, Londres… les municipalités craignaient de heurter certaines sensibilités. En revanche, en 2007 Hambourg accueillait l’oeuvre de Gregor Schneider. …

De mars à juin 2007, le Centre artistique d’Hambourg présentait une exposition sur le thème clé de la peinture abstraite ; Gregor Schneider y proposa un cube de 13 m de côté présentant les mêmes dimensions que la Kaaba (qui signifie cube) à La Mecque, est exactement comme le lieu le plus sacré de l’Islam, enveloppé d’un grand tissu noir à l’aspect velours et se trouve orienté de la même façon que la Kaaba.

Prévue initialement pour être érigée en plein milieu de la Place Saint-Marc, lors de la cinquantième Biennale de Venise en 2003, l’installation avait été interdite en raison de son caractère politique…
Lors de sa présentation en février 2007 à Hambourg, le cube a été favorablement accueilli par les musulmans locaux, et a été même plébiscité par la communauté musulmane en tant que projet qui favorise la compréhension entre les peuples.

Pour les mille ans de la ville de Neuchâtel, le CAN (centre d’art Neuchâtel) voulait exposer ce fac-similé de la kaaba islamique, mais n’a finalement put obtenir le financement nécessaire.

On trouve d’autres exemple dans le monde non directement rattaché à une symbolique religieuse mais dont la symbolique interpelle. Il faut savoir que les civilisations sémitiques faisaient allusion au dieu Saturne en tant que « EL ». La déité suprême était représentée par un cube noir.

Cube Noir à Santa Ana

Cube au Danemark

Un autre Cube en AustralieHasard ou coïncidence, à l’heure ou nous assistons impuissant à la destruction simultanée de la famille et à l’islamisation acharnée des nations européennes, on ne peut qu’être frappé de constater la présence sournoise de ces cubes noirs…La corrélation au travers de ces cubes noirs entre l’islam, homosexualité, et Franc Maçonnerie dans une ville comme Montpellier ou cohabitent tant bien que mal ces trois entités, sont des plus intéressant à décrypter concernant ces fossoyeurs néo-mondialistes et pseudo-universalistes de nos civilisations… Matérialité des angles, désir d’imposer par la force, couleur sombre du complot, la symbolique du cube noir n’a pas finit de faire parler d’elle…

Hasard ou coïncidence, à l’heure ou nous assistons impuissant à la destruction simultanée de la famille et à l’islamisation acharnée des nations européennes on ne peut qu’être frappé de constater la présence sournoise de ces cubes noirs…La corrélation au travers de ces cubes noirs entre l’islam, homosexualité, et Franc Maçonnerie dans une ville comme Montpellier ou cohabitatent tant bien que mal ces trois entités, sont des plus intéressant à décrypter concernant ces fossoyeurs néo-mondialistes et pseudo-universalistes de nos civilisations… Matérialité des angles, désir d’imposer par la force, couleur sombre du complot, la symbolique du cube noir n’a pas finit de faire parler d’elle… Nous pourrions aller plus loin et décrypter l’utilisation de la symbolique associée au cube noir par hollywood mais le temps et la place nous manque ici, peut être une autre fois si ce mystère vous interpelle…

En savoir plus sur http://www.neotrouve.com/?p=3717#UeEMUV1qTe5q60fr.99

Rationnel ou irrationnel par Dé-Darwinisez-vous

L’idée que Dieu soit le créateur de la Nature ne compromet en rien le projet de connaissance rationnelle de l’univers, mais en constitue une garantie. La science met en évidence les lois qui régissent les phénomènes naturels, ce qui présuppose la foi en l’intelligibilité de la nature ainsi qu’en la stabilité et l’universalité de ces lois. Cette intelligibilité ne peut provenir que d’une intelligence supérieure. La croyance en l’idée selon laquelle la matière porterait en elle la puissance de s’auto-créer et de s’auto-transformer relève purement et simplement de la pensée magique.
Contrairement à ce que véhicule le scientifiquement correct, l’idée de l’existence d’un Créateur est rationnelle et c’est le fait de tenter d’expliquer le monde sans avoir recours à celui-ci qui est irrationnel.
La science moderne est née en Occident et ce n’est pas un hasard, c’est la métaphysique chrétienne de la Création qui a permis à cette dernière d’émerger. Cette métaphysique du dualisme de l’être permet de poser une distinction entre l’être de Dieu et l’être du monde et permet ainsi d’étudier rationnellement l’un et l’autre. La métaphysique moderne, en revenant au monisme antique, assimile l’être de Dieu et l’être du monde et ne permet de comprendre ni l’un, ni l’autre. Le christianisme a expulsé le divin hors du cosmos et la philosophie moderne l’a ramené dans celui-ci.
La science échoue dans sa tentative de forger une explication du monde en adoptant cette métaphysique. L’évolutionnisme se casse la figure et la physique théorique stagne et est en crise depuis des décennies. Les théories se succèdent mais ne remplissent pas leurs promesses. Pendant ce temps, la vision biblique du monde, intacte depuis plusieurs millénaires, permet d’expliquer le monde de façon rationnelle et est de plus en plus confirmée par les découvertes. La science a été utilisée et pervertie par les ennemis de Dieu, mais les scientistes seront bientôt obligés de reconnaître leur erreur s’ils veulent rester crédibles.

De jeunes catholiques empêchent une célébration œcuménique dans l’église Saint Irénée de Lyon

En cette soirée du 1er décembre 2017, les militants du Mouvement de la Jeunesse Catholique de France et de France Jeunesse Civitas se sont réunis pour empêcher une célébration oecuménique dans l’église Saint Irénée de Lyon et réparer publiquement cette offense faite à Dieu et à son Église. Le cardinal Barbarin était présent à ce cirque blasphématoire, organisé entre autres avec des pasteurs protestants.

Des militants catholiques ne pouvaient pas laisser ce scandale impuni, nous nous sommes donc regroupés au sein de cette église pour dénoncer cette réunion sacrilège et prier le saint rosaire.

La force de la prière mariale fut une fois de plus démontrée, car tous les participants quittèrent les lieux avant la fin du chapelet, qui fut chanté à genoux au milieu des insultes et des moqueries, tandis que d’autres camarades distribuaient un tract explicatif de l’action malgré les bousculades.

Quel triste constat : les autorités religieuses ont abandonné quasiment toute la doctrine catholique et laissent l’erreur envahir nos lieux sacrés.

En 2017, quand des Français catholiques prient dans une église, les policiers sont envoyés sur place pour les expulser avec des fusils mitrailleurs HKG36.

Nous serons toujours présents malgré la tempête, fidèles aux principes de nos pères.

CHRISTUS VINCIT, CHRISTUS REGNAT, CHRISTUS IMPERAT

Source : http://www.civitas-institut.com/2017/12/02/de-jeunes-catholiques-empechent-celebration-oecumenique-leglise-saint-irenee-de-lyon/

« Alma Redemptoris Mater » (antienne mariale de l’Avent)

Note 1 : On chante le Salve Regina jusqu’à l’office de None de samedi (début d’après-midi).
Note 2 : Puis le temps de l’Avent commence avec les premières Vêpres du Premier Dimanche de l’Avent. C’est pourquoi on chante l’Alma Redemptoris à partir des vêpres de samedi.
Note 3 : Sur les quatre antiennes mariales, à lire dessous les deux vidéos.
L’Alma Redemptoris Mater est une prière catholique dédiée à la Très Sainte Vierge Marie. Elle est une des quatre antiennes mariales et elle est ordinairement chantée pendant la nuit. Son titre signifie « Bonne Mère du Rédempteur ». Traditionnellement, dans le calendrier liturgique, elle est surtout récitée du premier dimanche de l’Avent jusqu’à la fête de la Purification de la Vierge Marie. Elle peut aussi être récitée à la liturgie des heures.

En latin :

Alma Redemptóris Mater,
quæ pérvia caéli pórta mánes,
Et stélla máris,
succúrre cadénti
súrgere qui cúrat pópulo :
Tu quæ genuísti, natúra miránte,
túum sánctum Genitórem :
Virgo prius ac postérius,
Gabriélis ab óre
súmens íllud Ave,
peccatórum miserére.

En français :

Bonne mère du Rédempteur
qui restez la porte accessible du ciel,
et étoile de la mer,
venez au secours du peuple qui chute
et qui a le souci de se relever.
Vous qui avez enfanté, à l’étonnement de la nature,
votre saint Créateur,
Vierge, avant et après,
retenant ce salut
provenant de la bouche de Gabriel,
prenez pitié des pécheurs.

Chant grégorien tiré du Liber Usualis (1961), page 277 (chanté par des moines bénédictins) :

Antiphonie à quatre voix d’après Giovanni Pierluigi da Palestrina :

 

Note 3 : Sur les quatre antiennes mariales :

Les quatre antiennes mariales sont exécutées toute l’année selon le calendrier liturgique. Elles sont chantées notamment à la fin des célébrations catholiques, y compris de la messe, à l’exception des Jeudi saint ainsi que Vendredi saint. D’abord, ces antiennes étaient chantées à la fin de l’office des complies (dernière célébration du jour) :

Alma Redemptoris Mater : à partir des vêpres du samedi avant le premier dimanche de l’Avent jusqu’aux secondes vêpres de la Purification incluses ;

Ave Regina : depuis la fin de complies du 2 février jusqu’aux complies du Mercredi saint ; pas d’antienne mariale pour les Jeudi saint et Vendredi saint ;

Regina Cœli : dès les complies du Samedi saint jusqu’à none du samedi après la Pentecôte inclus (seule l’antienne Regina Cœli contient l’alleluia. Ce dernier fut initialement réservé à la fête de Pâques, puis chanté entre Pâques et la Pentecôte jusqu’à ce que le Pape saint Grégoire le Grand le fasse exécuter même après la Pentecôte au Vème siècle) ;

Salve Regina : à partir des premières vêpres de la fête de la Sainte Trinité jusqu’à none du samedi avant le premier dimanche de l’Avent.