Archives mensuelles : septembre 2019

Das Eichhörnchen im Licht des Kreationismus von Laurent Glauzy (französischer Schriftsteller)

Der Winterschlaf von Erdhörnchen ist ein bemerkenswertes Phänomen: Die Innentemperatur kann bis nahe Null Grad sinken! Für das Arktische Eichhörnchen, das sich aufgrund des dauerhaft gefrorenen Bodens (Permafrost) nicht tief eingraben kann, Körpertemperaturen unter Null, ohne Atmung oder Herzschlag, ohne Gehirnaktivität ein Netz aus Blut, das das Gehirn spült. Mit einem kräftigen Stoß seiner Pfoten warf er sich in den Weltraum.

Er schwebte in der Luft und flog ungefähr 10 Meter, wobei er sein Heck als Ruder benutzte, um um die Zweige herum zu manövrieren. Es gibt 117 Arten von Eichhörnchen.

Die drei Hauptgruppen von Eichhörnchen umfassen fliegende Eichhörnchen, baumbewohnende und terrestrische. Ihr buschiger Schwanz ermöglicht ihnen das Gleichgewicht, dient aber auch zur Regulierung der Körpertemperatur.

Sie können umhüllt werden und einige haben ein kompliziertes System von Venen und Arterien, um den Wärmeverlust zu reduzieren und Energie zu sparen. Dieses System ist ein Gegenstromwärmetauscher, ein bekanntes technisches Modell, das häufig in der Natur vorkommt. Die Venen und Arterien ziehen sich zusammen, um die Wärme in Richtung Schwanz abzufangen.

Dadurch bleibt die Temperatur viel niedriger als die des Körpers, während die Wärme des zum Herzen zurückkehrenden Blutes zunimmt.

 

Белка в свете креационизма, Лоран Глаузи (французский писатель)

Спячка сусликов – замечательное явление: внутренняя температура может опуститься почти до нуля градусов!

Для арктической белки, которая не может глубоко зарыться из-за постоянно мёрзлой почвы (вечной мерзлоты), температуры тела ниже нуля, без дыхания и сердцебиения, с нулевой активностью мозга сеть крови, орошающая мозг.

Мощным толчком лап он швырнул себя в кос-мос. Парящий в воздухе, он пролетел около 10 метров, используя свой хвост в качестве руля направления, привязываясь к манёврам вокруг ветвей.

Есть 21 вид белок и 117 видов.

Три основные группы белок включают летящее, древесных и наземных. Их пушистый хвост позволяет им балансировать, но он также служит для регулирования температуры тела.

Они могут обволаки-ваться, а некоторые имеют сложную систему вен и артерий, чтобы умень-шить потери тепла и сохранить энергию. Эта система представляет собой противоточный теплообменник, хорошо известный инженерной модели, ча-сто встречающийся в природе. Вены и артерии сжимаются, чтобы перехва-тывать тепло к хвосту, поддерживая температуру намного ниже температуры тела, в то же время увеличивая тепло крови, возвращающейся к сердцу.

L’ÉCUREUIL, A LA LUMIÈRE DU CRÉATIONNISME, par Laurent Glauzy

L’hibernation des écureuils terrestres est un phénomène remarquable : la température interne peut descendre au voisinage de zéro degré ! Pour l’écureuil arctique qui ne peut creuser son terrier en profondeur à cause du sol gelé en permanence (permafrost), on a relevé des températures du corps inférieures à zéro, sans respiration ni battement du cœur, avec une activité cérébrale nulle, mais seulement un filet de sang irriguant le cerveau.

D’une puissante poussée de ses pattes il se lança dans l’espace. Planant dans l’air, il vola environ 10 mètres, utilisant sa queue comme gouvernail, louvoyant pour manœuvrer autour des branches.

Il est dénombré 21 genres d’écureuil et 117 espèces. Les trois principaux groupes d’écureuils comprennent les écureuils volants, les arboricoles et les terrestre.

Leur queue touffue leur permet de se tenir en équilibre, mais elle sert aussi à la régulation de la température du corps. Ils peuvent s’en envelopper et certains possèdent un système compliqué de veines et d’artères destiné à réduire la perte de chaleur et à conserver l’énergie. Ce système est un échangeur de chaleur à contre-courant, modèle d’ingénierie bien connu, souvent trouvé dans la nature. Les veines et les artères se resserrent pour intercepter la chaleur allant vers la queue, maintenant la température de celle-ci beaucoup plus basse que celle du corps tout en augmentant la chaleur du sang retournant au cœur.

article extrait du CEP : http://le-cep.org/archive/CEP_44.pdf

 

 

 

 

Reportage : Les BoBos de Gauche Parisiens ont bel et Bien des ESCLAVES chez eux ! VIDEO.

REPORTAGE SUR LA CHAINE YOU TUBE « Affaires Judiciaires ».

Menz est une malgache de 21 ans, née à Magadascar et des Riches bobos gauchards l’ont ramenée en France afin qu’elle soit l’ESCLAVE de la Maison car Menz n’est pas payée !!!

C’est ainsi que fonctionnent tous les Richards friqués Bobos COMMUNISTES : pour eux, l’immigration est une AUBAINE qu’ils n’ont pas a rémunérer du fait que les migrants sont déjà PAUVRES.

Zita a connu le même sort. Elle est arrivée des Philippines il y a huit ans espérant gagner de quoi payer les études de ses enfants. Après deux années passées chez un mauvais employeur, sans salaire ni temps libre, elle a décidé de porter plainte elle aussi.

Menz et Zita ne sont pas les seules, Plus de trois affaires d’esclavages ont été révélées en France depuis 1998.

Sans parler de tout ce que nous ne savons pas, qui reste secrètement INTRA MUROS comme les commentaires qui se tiennent dans les loges maçonniques.

Comité contre l’esclavage moderne  :

4 place de Valois 75001 Paris

tel : 01 55 35 36 55 fax : 01 55 35 36 56

E-mail : ccem@imaginet.fr http://www.ccem-antislavery.org

Ne pouvant esclavagiser dans leurs nombreux domiciles les Français, les Riches Communistes Tous à la Gauche de la Gauche ont jeté leur dévolu sur l’immigration étrangère qu’ils veulent et favorisent à TOUT PRIX afin d’avoir de la « Main d’oeuvre » qu’ils ne payent pas.

 

Voilà comment les Richissismes Communistes voient l’immigration : UNE AUBAINE POUR EUX ET RIEN QUE POUR EUX CAR C’EST DE LA MAIN D’OEUVRE GRATUITE.

 

8 Septembre : Fête de la Nativité de la Vierge Marie.

Extraits d’une homélie de Saint Jean Damascène.

« Aujourd’hui sort de la souche de Jessé le rejeton sur lequel va s’épanouir pour le monde une fleur divine.»

 

Pietro Cavallini - Nativité de la Vierge vers 1291

Pietro Cavallini : mosaïque de la Nativité de la Vierge
(Rome, basilique Sainte-Marie au Transtévère – vers 1291)

 

« Neuf mois étant accomplis, Anne mit au monde une fille et l’appela du nom de Marie…

Il s’agissait de la naissance, non d’un enfant ordinaire, mais de cette première-née d’où allait naître le premier-né de toute créature, en qui subsistent toutes chose.
O bienheureux couple, Joachim et Anne ! Toute la création vous doit de la reconnaissance, car c’est en vous et par vous qu’elle offre au Créateur le don qui surpasse tous les dons, je veux dire la chaste Mère qui était seule digne du Créateur.

Aujourd’hui sort de la souche de Jessé le rejeton sur lequel va s’épanouir pour le monde une fleur divine. Aujourd’hui Celui qui avait fait autrefois sortir le firmament des eaux crée sur la terre un ciel nouveau, formé d’une substance terrestre ; et ce ciel est beaucoup plus beau, beaucoup plus divin que l’autre, car c’est de lui que va naître le Soleil de justice, celui qui a créé l’autre soleil…

Que de miracles se réunissent en cette enfant, que d’alliances se font en elle !
Fille de la stérilité, elle sera la virginité qui enfante.
En elle se fera l’union de la divinité et de l’humanité, de l’impassibilité et de la souffrance, de la vie et de la mort, pour qu’en tout ce qui était mauvais soit vaincu par le meilleur.
O fille d’Adam et Mère de Dieu !

Et tout cela a été fait pour moi, Seigneur !
Si grand était Votre amour pour moi que Vous avez voulu, non pas assurer mon salut par les anges ou quelque autre créature, mais restaurer par Vous-même celui que Vous aviez d’abord créé Vous-même.
C’est pourquoi je tressaille d’allégresse et je suis plein de fierté, et dans ma joie, je me tourne vers la Source de ces merveilles, et emporté par les flots de mon bonheur, je prendrai la cithare de l’Esprit pour chanter les hymnes divins de cette naissance…

Aujourd’hui le Créateur de toutes choses, Dieu le Verbe compose un livre nouveau jailli du cœur de Son Père, et qu’il écrit par le Saint-Esprit, qui est langue de Dieu…

O fille du roi David et Mère de Dieu, Roi universel. O divin et vivant objet, dont la beauté a charmé le Dieu créateur, vous dont l’âme est toute sous l’action divine et attentive à Dieu seul ; tous vos désirs sont tendus vers cela seul qui mérite qu’on le cherche, et qui est digne d’amour ; vous n’avez de colère que pour le péché et son auteur.
Vous aurez une vie supérieure à la nature, mais vous ne l’aurez pas pour vous, vous qui n’avez pas été créée pour vous. Vous l’aurez consacrée tout entière à Dieu, qui vous a introduite dans le monde, afin de servir au salut du genre humain, afin d’accomplir le dessein de Dieu, l’Incarnation de son Fils et la déification du genre humain.
Votre cœur se nourrira des paroles de Dieu : elles vous féconderont, comme l’olivier fertile dans la maison de Dieu, comme l’arbre planté au bord des eaux vives de l’Esprit, comme l’arbre de vie, qui a donné son fruit au temps fixé : le Dieu incarné, la vie de toutes choses. Vos pensées n’auront d’autre objet que ce qui profite à l’âme, et toute idée non seulement pernicieuse, mais inutile, vous la rejetterez avant même d’en avoir senti le goût.

Vos yeux seront toujours tournés vers le Seigneur, vers la lumière éternelle et inaccessible ; vos oreilles attentives aux paroles divines et aux sons de la harpe de l’Esprit, par qui le Verbe est venu assumer notre chair… Vos narines respireront le parfum de l’Epoux, parfum divin dont Il peut embaumer Son humanité. Vos lèvres loueront le Seigneur, toujours attaché aux lèvres de Dieu. Votre bouche savourera les paroles de Dieu et jouira de leur divine suavité. Votre cœur très pur, exempt de toute tache, toujours verra le Dieu de toute pureté et brûlera de désir pour Lui. Votre sein sera la demeure de Celui qu’aucun lieu ne peut contenir. Votre lait nourrira Dieu, dans le petit enfant Jésus. Vous êtes la porte de Dieu, éclatante d’une perpétuelle virginité. Vos mains porteront Dieu, et vos genoux seront pour Lui un trône plus sublime que celui des chérubins… Vos pieds, conduits par la lumière de la loi divine, Le suivant dans une course sans détours, vous entraîneront jusqu’à la possession du Bien-Aimé.
Vous êtes le temple de l’Esprit-Saint, la cité du Dieu vivant, que réjouissent les fleuves abondants, les fleuves saints de la grâce divine. Vous êtes toute belle, toute proche de Dieu ; dominant les Chérubins, plus haute que les Séraphins, très proche de Dieu lui-même.

Salut, Marie, douce enfant d’Anne…
Quelle demeure eût été plus digne de Dieu ? Il est juste que toutes les générations vous proclament bienheureuse, insigne honneur du genre humain. Vous êtes la gloire du sacerdoce, l’espoir des chrétiens, la plante féconde de la virginité. Par vous s’est répandu partout l’honneur de la virginité Que ceux qui vous reconnaissent pour la Mère de Dieu soient bénis, maudits ceux qui refusent…

Ô vous qui êtes la fille et la souveraine de Joachim et d’Anne, accueillez la prière de votre pauvre serviteur qui n’est qu’un pécheur, et qui pourtant vous aime ardemment et vous honore, qui veut trouver en vous la seule espérance de son bonheur, le guide de sa vie, la réconciliation auprès de votre Fils et le gage certain de son salut. Délivrez-moi du fardeau de mes péchés, dissipez les ténèbres amoncelées autour de mon esprit, débarrassez-moi de mon épaisse fange, réprimez les tentations, gouvernez heureusement ma vie, afin que je sois conduit par vous à la béatitude céleste, et accordez la paix au monde. A tous les fidèles de cette ville, donnez la joie parfaite et le salut éternel, par les prières de vos parents et de toute l’Eglise. »

Ave Maria et lys

Le Blog DuMesnil : https://t.co/UXSX9bx1Hb?amp=1

 

Bon et Saint Dimanche à Tous.