Le créationnisme et la magie

On accuse souvent les créationnistes de faire appel à la magie pour justifier leurs thèses. Cette accusation repose sur une mauvaise compréhension de ce qu’est la magie.
Voici la définition de ce terme selon le Larousse: « Ensemble de croyances et de pratiques reposant sur l’idée qu’il existe des puissances cachées dans la nature, qu’il s’agit de se concilier ou de conjurer, pour s’attirer un bien ou susciter un malheur, visant ainsi à une efficacité matérielle. »
Une intervention divine, un miracle ou l’acte Créateur du Commencement ne sont donc pas des phénomènes magiques. Pour le chrétien, Dieu n’est pas une puissance cachée de la nature mais est le Créateur de la nature, il est au delà de celle-ci. Il n’est pas immanent mais transcendant. Le créationnisme n’a donc rien de magique, nous ne croyons pas aux puissances cachées de la nature, nous rejetons toute superstition et l’église a toujours condamné la magie. D’ailleurs la symbolique des évangiles est très explicite à ce sujet, les rois mages viennent rendre hommage au Christ à sa naissance. La venue du Messie abolit la magie et la superstition, et rend la science et l’étude rationnelle de la Création possibles.

L’évolutionnisme postule par contre qu’il existe des puissances cachées dans la nature. Cette théorie postule que certaines choses, jamais observées dans la nature, et qui semblent invraisemblables existent! La théorie postule par exemple, malgré l’absence de toute preuve, que la vie peut apparaître à partir de l’inerte ou que les mutations aléatoires peuvent entraîner l’apparition de nouveaux organes en se cumulant. La croyance évolutionniste postule également que l’esprit émerge à partir de la matière.
N’est-ce pas là une transposition pseudo-scientifique de croyances magiques? N’est-ce pas une tentative de pseudo-rationalisation de croyances cosmiques et alchimiques? Les expériences censées prouver que la vie peut apparaître à partir de l’inerte s’apparentent par exemple à de la magie élémentaire avec un mélange d’eau, d’électricité, d’éléments chimiques etc.
Comme nous l’avons expliqué précédemment, l’évolutionnisme trouve sa source dans de très anciens mythes et dans de très anciennes croyances panthéistes et irrationnelles (mythe de l’œuf cosmique, gnose, kabbale etc.). Les livres d’Alain Pascal expliquent que la philosophie moderne trouve ses sources dans les élucubrations irrationnelles des mages, gnostiques, kabbalistes et autres théosophes. Tout ceci est parfaitement cohérent et parfaitement sourcé.

Encore une fois, il s’agit d’inversion accusatoire. On accuse le créationnisme d’être une pensée magique mais n’est ce pas l’évolutionnisme qui, en réalité, trouve sa source dans cette pensée magique? Le créationnisme n’a rien d’irrationnel, ne spécule pas sur des forces obscures et cachées internes au Cosmos, ne croit pas aux forces cachées de la nature. Les savants créationnistes connaissent la cause et le but des miracles tandis que les évolutionnistes adoptent une sorte de superstition et fondent leur théorie sur des concepts non-scientifiques tels que le hasard ou le pouvoir auto-créateur de la matière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s