CATHOLICISME ET COEUR par Laurent Glauzy

Dimanche, hier, j’ai revu une amie qui est professeur de latin et de grec, à Saint Nicolas du Chardonnet. Cela faisait plusieurs mois qu’elle ne fréquentait plus mon église car elle s’était rapprochée d’un prêtre pseudo-sedevacantiste.

Je l’avais avertie que la théorie et la règle ne faisait pas tout dans le catholicisme mais que c’était la grâce qui agissait. Cette conversation s’était déroulée début 2017, devant la librairie française.

Dimanche, écoeuré par ce prêtre, elle est revenue à saint Nicolas, après avoir été tenté par le protestantisme. Voilà à quoi mènent la sècheresse de coeur et les théories quand elles sont émises par des prêtres qui voudraient être plus intelligents qu’ils ne sont, manquant de charité.

Je souhaite à cette amie un bon retour à saint Nicolas du Chardonnet. A cette occasion, je l’ai revue très souriante.

Je lui offre ce morceau de Hillsong, qu’elle aime particulièrement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s