AUTODAFé ENCORE UNE INVERSION ACCUSATOIRE JUIVE

”Le moyen le plus efficace pour détruire les gens est de nier et d’effacer leur propre compréhension de leur histoire !” ( George Orwell)
Après la capitulation en 1945, à la suite des quatre premières années d’occupation militaire, la société allemande a subi des changements plus importants qu’elle n’en avait connus pendant douze ans de règne national-socialiste.« Après 1945, la plus grande destruction de livres de l’histoire a eu lieu en Allemagne, dans le but d’éteindre la culture allemande et la mémoire collective allemande
( Kontrollratsbefehl n•4. “Einziehung von Literatur und Werken nationalsozialistischen und militaristischen Charakters”, 13 mai 1946).
Afin de mener efficacement la rééducation planifiée, 35.743 titres et publications dans des Bibliothèques et des librairies furent détruits, y compris des légendes héroïques et des livres pour enfant.
(“Allied Censorship in post-war Germany”[ Censure alliée dans l’Allemagne d’après-guerre], Junge Freiheit, 11 mai 2007.)
Une statistique ironique, étant donné que la destruction de livres par le feu a toujours été citée comme un exemple de l’extrémisme national-socialiste.  »

Gérard Menuhin Page 70, dites la vérité et vous humilierez le diable.
NB Les livres que les Allemands brûlèrent en 1933, furent surtout les livres porno qui débauchaient la jeunesse et la population allemande. On observe tout ça en ce moment même (2019) dans les livres destinés aux enfants dans les écoles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s