Archives mensuelles : mars 2019

Liberté d’expression : Jean-Marie Bigard viré de sa tournée d’été pour une Blague.

Jean-Marie Bigard est le Gaulois Réfractaire par excellence. Depuis qu’il a commencé son métier de Chansonnier, il raconte des blagues les plus graveleuses qui font rire les Gaulois « du Peuple »et offusquent les « Bien Pensants » des hautes sphères, les mêmes qui ne s’offusquent aucunement de voir des Français mutilés à vie par les armes de désencerclement tirés par la police. Jean-Marie Bigard se fiche éperdument du Poliquement Correct qu’ont installé les Bourgeois Cosmopolites dans les hautes sphères de la société Française.

Sa Blague « La Déchirure » dernièrement racontée –pour la énième fois– sur le plateau de Cyril Hanouna ne passe plus : Jean-Marc Pastorino le vire de la tournée d’été dans laquelle il avait 49 dates retenues dans le département du Var.

Notre Gaulois est effondré mais il ne s’avoue pas vaincu :

 

La liberté d’expression a pris son premier Coup de Grâce le 1er juillet 1972 avec la Loi Pleven :

LOI PLEVEN 1er JUILLET 1972013

Henry De Lesquen dénonce ce « Nouveau régime mortifaire » qui fait taire les Français :

 

Liberté d’expression !

Les Français ne mesurent pas l’étendue de leur servitude.

Henry de Lesquen
Président du Carrefour de l’Horloge et de Radio Courtoisie

Les Français ne mesurent pas l’étendue de leur servitude. Pour faire illusion, on leur a laissé la liberté d’aller et venir. Ils peuvent voyager. Mais les libertés sont étranglées, étouffées, dans à peu près tous les domaines. Ne parlons pas du droit de propriété, réduit à presque rien sous le poids des impôts et des réglementations. Le pire, ce sont les atteintes portées à la liberté d’expression et, au-delà, à la liberté de pensée elle-même, car la police, la justice, l’administration, les censeurs de tout poil s’acharnent à débusquer les mauvais sentiments que nous pourrions cacher dans le tréfonds de notre conscience : je vise par là, bien sûr, cette invraisemblable législation qui s’est développée comme une tumeur cancéreuse depuis la loi Pleven du 1er juillet 1972 et qui condamne la discrimination, ainsi que la provocation à la discrimination, ce qui conduit ipso facto à faire un procès d’intention au malheureux justiciable.

La liberté de la presse avait été une conquête de la République, avec la loi du 29 juillet 1881. Elle a tenu bon, vaille que vaille, jusqu’en 1972, en étant simplement écornée à la Libération par les procès infligés à ceux qui étaient accusés de faire l’apologie de la collaboration avec les Allemands. Depuis 1972, rien ne va plus, d’autant que la loi Pleven et les suivantes, qui n’ont cessé de l’aggraver jusqu’à aujourd’hui, ne sont que l’un des trois étages du dispositif de la censure. Juste en dessous, c’est un système médiatique verrouillé, qui déclare « tricards » ceux qui résistent au cosmopolitiquement correct et qui lance des campagnes de désinformation, d’intimidation et de diabolisation quand le silence ne suffit pas à éliminer les récalcitrants. Enfin, à la base, la police de la pensée est assurée dans toute la société par le réseau serré constitué par de multiples institutions et organisations, où se conjuguent les adversaires d’hier, entreprises et syndicats, Église et franc-maçonnerie.

La cause peut sembler désespérée, mais il y a des signes qui laissent entrevoir une possible délivrance. Signes électoraux, d’abord, c’est évident. Signes médiatiques, ensuite, avec le succès d’une radio libre comme Radio Courtoisie, avec le développement de l’information sur Internet. La liberté est un combat. À nous de la vouloir, en n’oubliant pas que la liberté d’expression est celle qui commande toutes les autres.

*******************************************

C’est absolulment Vrai, la Liberté d’Expression commande Toutes les autres Libertés.

Le fait d’Interdire la Parole à un peuple, c’est le Priver de la plus fondamentale des Libertés.

C’est ce qui s’est passé en URSS et nous avons pu mesurer les dégâts mortifaires que cette ségrégation a engendré.

Nous constatons malheureusement que nous nous rapprochons de plus en plus d’un régime Communiste qui castre TOUT sur son passage.

 

Toujours Henry de Lesquen qui a bien ciblé l’étendue de l’étau dans lequel les Penseurs Cosmopolites nous ont enfermés pour nous faire taire avec les solutions qui doivent s’appliquer afin que le régime communiste qui s’installe plus vite qu’il n’y parait soit envoyé aux oubliettes :

 

Voici 10 remarques relatives à la liberté d’expression en France

 

1. Liberté d’expression. La haine raciale n’est pas pire que la haine sociale promue par le communisme et le marxisme. Les racistes, s’il y en a, doivent avoir la liberté d’expression. Il faut abroger la législation antiraciste.

 

2. Le racisme est une opinion et il ne doit pas y avoir de délit d’opinion. La haine raciale est moralement condamnable, mais toute opinion doit être libre, comme aux États-Unis.

 

3. La liberté d’expression n’existe que si l’on est prêt à supporter l’expression d’idées contraires aux siennes. On doit avoir le droit de dire des horreurs morales. L’Occident sépare traditionnellement le droit et la morale.

 

4. L’hypertrophie du droit pénal, qui se substitue à la morale, est une tendance profonde du cosmopolitisme. Le droit pénal a dégénéré avec la multiplication des incriminations fallacieuses : harcèlement, blanchiment, crime contre l’humanité…

 

5. La liberté d’expression doit être totale sauf dans les cas d’incitation au meurtre, d’injure ou de diffamation qui portent sur les individus. Appliqué à une personne en particulier, c’est une injure. A toute une catégorie, c’est une opinion : Vous êtes un salaud, c’est une injure. Les cosmos sont des salauds, c’est une opinion.

 

6. Nous avons changé de Constitution le 1er juillet 1972 (entrée en vigueur de la loi Pleven). Nous étions un État républicain, et nous avons basculé dans un État cosmopolite.

 

7. L’interdiction de la liberté de discrimination par la loi Pleven a assassiné l’esprit de la Constitution.

Un particulier proclamant qu’il préfère louer son logement à un Français plutôt qu’à un étranger pourra être condamné pour discrimination.

 

8. Sottisier. « La France est un pays de liberté. » On met en prison pour délit d’opinion. Les tribunaux sont illégitimes en matière d’opinion. L’État de droit, instrument du cosmopolitisme, confisque nos libertés fondamentales.

 

9. Le racisme ne doit plus être pris en compte comme circonstance aggravante. C’est l’acte qui compte, non l’intention. La notion d’intentionnalité est contraire aux principes du droit.

 

10. Par devoir de vérité, il faut autoriser et libérer les statistiques ethniques, raciales et religieuses.

**********

Car Jean-Marie Bigard est bien Victime du Fléau Féminisme, il ne faut plus se voiler la face !

La meilleure preuve est celle de la Féministe Marlène Schiappa, laquelle, au nom du Gouvernement et au nom du Féminisme dit que la Blague de Jean-Marie Bigard est la Promotion du VIOL !

https://video-streaming.orange.fr/tv/marlene-schiappa-se-dit-choquee-par-la-blague-sur-le-viol-de-jean-marie-bigard-dans-touche-pas-a-mon-poste-CNT000001cWWLt.html

Madame Schiappa, « choquée » par la Blague de Jean-Marie Bigard, n’est absolument pas réfractaire aux VRAIS VIOLEURS DE FILLETTES QUI PRENNENT DE LA PRISON AVEC SURSIS !

Au grand Jamais Madame Schiappa n’intervient, se Hisse Contre des décisions de Justice qui autorisent De Facto LE VIOL en ne le condamnant qu’avec sursis !

Parions que Monsieur Pastorino a du être « Sollicité » pour virer Jean-Marie Bigard de la Tournée d’été par une « Marlène Schiappa » en Puissance !

L’on voit l’étendue de cette aberration « Féministe » dans certaines fonctions, notamment dans les métiers durs, comme la gendarmerie ou la Police, dans lesquels les Femmes sont désormais admises sans avoir la Carrure d’un Homme pour faire face aux Dangers.

Une policière totalement effondrée pleure au volant à cause des jets de pierre sur la voiture de police qu’elle conduit. Heureusement qu’elle a à côté d’elle un HOMME qui la rassure :

http://www.jeanmarcmorandini.com/article-390577-gilets-jaunes-les-images-effrayantes-filmees-de-l-interieur-d-une-voiture-de-police-attaquee-par-des-manifestants-a-lyon-video.html

Les Femmes ne sont pas conçues pour faire des métiers d’Hommes comme les Hommes ne sont pas conçus pour faire des métiers de Femmes : tout cela n’est que du BON SENS.

Comme le dit l’adage : « Chacun à sa place et le troupeau sera bien gardé ».

Comme le cosmopolitisme, le féminisme Rase TOUT sur son passage. Cette idéologie est mortifaire, Dangereuse et nous devons la combattre avec force pour que la FAMILLE redevienne le NOYAU de la Société (Homme, Femme et enfants) et que nous puissions Rire sereinement de Toutes les Blagues, même des plus graveleuses.

L’égalitarisme qui a engendré le féminisme est un pur produit des Cosmopolites qui n’ont de cesse de cliver la société :

 

En soutien à Jean-Marie Bigard et parce-que nous sommes pour la LIBERTE TOTALE D’ EXPRESSION POUR TOUT LE MONDE, voici 5 blagues de Jean-Marie dont « La Déchirure » qui est en cinquième position :

 

Une pensée pour Tous les nôtres qui se font VIRER DE LEUR TRAVAIL parce-que, selon la doxa, ils ne pensent pas bien.

Le dernier en date est David qui a soutenu Hervé Ryssen :

David1.png

 

Il faut toujours garder en mémoire la citation de Simone Veil :

« C’est avec les Lois que l’on change le comportement d’un Peuple. »

Les nouvelles Lois contre le peu de Libertés qu’il nous reste entreront en vigueur cet été.

Nous serons alors dans UN REGIME COMMUNISTE dans lequel il sera Obligatoire de Proclamer celui qui nous Flagelera.

Lien vers le site d’Henry De Lesquen qui traite de Tous les sujets cruciaux avec la Juste Vision des Gens de Droite :

Accueil