Archives mensuelles : mars 2019

Bal Tragique au Front National.

Il faut le lire Absolument pour comprendre ce qu’est le Rassemblement National de Marine Le Pen. Ses adeptes auront au moins la Vision de ce qu’a du vivre Sophie Montel pendant 30 ans dans ce parti qui n’a plus rien de crédible et n’a de National que le nom.

Extrait :

Aucune finesse dans ce monde de brutes

« Monter les échelons dans la hiérarchie du Front national, c’est accepter d’évoluer dans un univers de violence et de pressions psychologiques incessantes. Marine Le Pen n’est pas la dernière à user d’une extrême brutalité verbale. Et nous ne sommes pas là dans le registre de la banale « grande gueule », non. Je parle d’autre chose. Du fait de se faire agresser par la parole devenue poignard, de se faire hurler dessus, des tentatives d’humiliation au téléphone ou en face-à-face, avec ou sans témoin. Marine Le Pen a de nombreuses faiblesses. Elle est incapable, notamment, de trancher : elle laisse ainsi pourrir les situations, et lorsqu’elle se retrouve acculée et contrainte à prendre une décision, elle préfère souvent frapper les marinistes fidèles et récompenser ses pires ennemis. Elle ne s’impose pas naturellement mais toujours par la violence, par la menace, les cris. Les différentes coteries qui composent le FN la subissent jusqu’à l’écœurement. Elle a déçu, lassé, mais étant la seule détentrice de la clé des investitures et du coffre, tous s’écrasent, baissent la tête. L’attirance pour la cour frontiste et sa vie facile de privilèges a son effet corrupteur et corrosif.

Son autoritarisme, sa brutalité, son agressivité, qui masquent si mal son manque d’autorité et de stabilité politique, la rendent ridicule et l’ont décrédibilisée en interne. »

Sophie Montel1

DODGE, UNE VOITURE DEDIEE A SATAN, par Laurent Glauzy

Dans l’article « Audi, la marque Illuminati », se fondant sur les 4 cercles formant le nombre de la bête 666 et dont le siège est à Ingolstadt, en Bavière, celui aussi des Illuminati, j’exposais que la marque automobile était une création de cette secte Illuminati, aujourd’hui représentée par les 13 lignées sataniques (Cf. livre de Robin de Ruiter, librairie de PRO FIDE CATHOLICA).

De manière tout aussi troublante, nous constatons que le cas d’Audi n’est pas singulier. Dodge est une marque Illuminati. La démonstration par ses logos :

1886: Les frères John et Horace Dodge débutent leur carrière professionnelle à la Murphy Engine Company, fabricant de moteurs marins. Ils font ensuite fortune dans la production de bicyclettes, à la tête de leur compagnie Evans & Dodge Bicycle Company.

Nous voyons alors l’évolution du logo de cette marque de voiture. En 1902, les 6 points symbolisent les deux triangles du signe ésotérique de l’étoile de David, plus directement signifié en 1914. Les frères Dodge n’étaient pas juifs, ce que pourrait laisser à penser l’emblème. Nous pouvons donc penser qu’ils appartenaient aux cercles Illuminati, tout comme Ford pourtant auteur de l’excellent livre Le juif international (Librairie de PRO FIDE CATHOLICA)

dodg1910_m

 

dodg1914_m

 

En 1927, le logo montre des ailes, celles d’anges déchus, comme le laissent penser l’éclair sur fond noir et le chiffre 6 qui est un appel à l’étoile de David.

dodg1927_m

 

1932: Les voitures Dodge commencent à adopter un bélier.

dodg1933

1951: Sur le capot, seule la tête du bélier avec des cornes recourbées, est restée.

dodg1951_m

 

 

La plupart des marques automobiles sont liés aux Illuminati, car comme l’armement, le pétrole, la musique Rock et les revenus de la drogue, elles sont une source d’importants capitaux. Un des cas les plus probants est celui d’Alfa Roméo arborant un serpent couronné.

 

NOUVEAUTÉS DE LA LIBRAIRIE DE LAURENT GLAUZY

Mars1.jpeg

Mars2

 

Jack l’Eventreur démasqué par son ADN.

Décidément !

VIDÉO. Une étude scientifique rapportée par « Ouest-France » affirme, ADN à l’appui, que le tueur en série était un barbier polonais du nom d‘Aaron Kosminski.

Par

Modifié le – Publié le | Le Point.fr

 

Du Nouveau concernant le Tageur de Toulouse.

Comme « Par Hasard », l’Epouse du Tageur est Juive !

 

Toulouse : un homme de 64 ans condamné pour des tags antisémites et racistes.

 

Publié le , mis à jour

L’essentiel : Un homme de 64 ans, retraité de Fonction publique, comparaissait au tribunal correctionnel de Toulouse ce lundi après-midi pour avoir tagué des inscriptions à connotation racistes et antisémites sur des bâtiments publics.

 

C’est l’ancien directeur de l’hôpital psychiatrique de Villejuif. À 64 ans, ce retraité de la Fonction publique dénote dans le box des prévenus du tribunal correctionnel.

En couple avec une femme qui appartient à la communauté juive de Toulouse, il « ne s’explique pas » comment il a pu inscrire des phrases à connotation racistes et antisémites sur des bâtiments publics. Des banques, mais aussi les écoles municipales du quartier des Sept Deniers qui ont été prises pour cible le 11 mars dernier, au petit matin, à grand renfort d’aérosols de peinture et de « propos odieux », note le procureur ce lundi.

« Associer les termes juifs et francs-maçons au dessin d’une croix gammée sont des faits très graves ». Il requiert notamment 2 ans de prison avec sursis et mise à l’épreuve ainsi qu’une obligation de soins. En effet, le prévenu reconnaît avoir un problème d’addiction pour lequel il est suivi et soigné. « Mais ce matin-là, j’ai rechuté et bu du whisky. Associé avec le puissant psychotrope, ça m’a rendu fou », explique-t-il.

Déjà condamné à 3 ans de prison avec sursis

Brun, tassé dans un pull-over beige, le sexagénaire reste calme pour tenter de comprendre comment il a pu inscrire ce genre de propos sur les juifs, les francs-maçons, mais aussi les Arabes qu’il voulait voir »dehors », à en croire l’un des six graffitis relevés ce 11 mars.

« Je fête Kippour chaque année, j’amène ma femme à la synagogue. J’ai des amis musulmans et j’ai eu l’occasion de rencontrer des francs-maçons au cours de ma carrière : je n’ai rien contre ces gens », dit-il. Seul moment où il manque de s’agacer : l’évocation des 41 armes saisies chez lui en perquisition.« Toutes déclarées car je suis chasseur », rappelle-t-il au président Didier Suc qui évoque un « arsenal inquiétant ».

Pour l’avocate de la Caisse d’épargne, dont l’agence route de Blagnac a été ciblée par une croix gammée, le prévenu voulait « crier sa haine avec des dessins ignobles ». Du côté des écoles municipales, c’est la mention « Corruption » avec des lettres « d’au moins 1 mètre de haut » qui a été inscrite à la bombe de peinture. Le retraité avait justement été condamné à Paris à 3 ans de prison avec sursis pour ces faits précis. « Il en veut aux institutions », estime l’avocate de la partie civile.

Un homme en « désoeuvrement »

Du côté de la défense, Me Ludovic Sérée de Roch décrypte plutôt un homme en « désœuvrement ». « Il a un cursus brillant et exemplaire. C’est un ancien major de Fermat et il a fait toutes les grandes écoles. Il est très bien intégré au sein de la communauté juive de Toulouse. Il n’est pas un skinhead, un néonazi ou un antisémite de cité. Il n’entre pas dans les schémas traditionnels et n’a aucun antécédent de ce type. Il y a un côté maladif ou tout du moins, irrationnel dans ses actes ». Seulement poursuivi pour les faits de dégradations, l’ancien directeur de l’hôpital psychiatrique de Villejuif devra s’expliquer des faits d’incitation à la haine le 25 avril prochain. « Je déteste le Front national ! », lance-t-il au président, Didier Suc. Le tribunal de Toulouse vient de le condamner à 6 mois de prison ferme avec maintien en détention : 3 ans de prison dont 30 mois avec sursis. En outre, il a interdiction de porter une arme soumise à autorisation pendant trois ans.

La Dépêche – Géraldine Jammet.

*****

L O L

F.Potier1.png

 

Doublement des Aides de l’Etat ! Grâce aux Tags ?

F.Potier.png

 

Il semblerait presque que les Tags Antisémites soient fait exprés !

Shoah.png

Comme c’est Etrange !

 

 

Persécuté par des Féministes pour Dire la Vérité : Virgina Vota.

Les Féministes Cosmopolites (Tout est lié) n’ont qu’un Ennemi : L’HOMME OCCIDENTAL.

Elles se servent de la Théorie du Genre pour ABATTRE LE PERE DE FAMILLE.

Elles ont avec elles tout l’Appareil Etatique pour Réduire à Néant le Père De Famille Hétérosexuel.

Notre Devoir est de Combattre tous ces Principes Démoniaques qui Déconstrisent la Société voulue par Dieu.

 

L’on voit Toujours dans leurs Campagnes Contre un quelconque harcèlement, des gentils congoïdes que l’on montre en « Protecteurs » des pauvres féministes « opprimées ». Celui a abattre est donc l’Homme Blanc Caucasien.

 

Les élèves de seconde En-Forêt sensibilisés au harcèlement

La République du Centre -Montargis.

Les élèves de seconde En-Forêt sensibilisés au harcèlement

Les onze ambassadeurs du lycée ont animé cette sensibilisation, après le plaidoyer d’Abdallah Charki (au centre). © Droits réservés

Des temps d’échanges étaient proposés par les onze ambassadeurs du Lycée-en-Forêt. Chaque séance a débuté par une plaidoirie.

L’ensemble des élèves de seconde du Lycée-en-Forêt ont été sensibilisés, mardi, au sujet du harcèlement scolaire.

Ils étaient invités à un temps de questions-réponses animé par les 11 ambassadeurs du lycée (des élèves volontaires et formés à cette fonction), afin de les mettre en garde contre les risques du harcèlement.

Tweets incendiairesChacune des quatre séances a débuté par une plaidoirie de huit minutes d’Abdallah Charki, élève de terminale au lycée Duhamel-du-Monceau de Pithiviers. Ce discours lui a valu de remporter le 2 e prix du concours national des plaidoiries des lycéens, à Caen, en janvier dernier.

Ce moment marquant et empli d’émotions a été apprécié des élèves du Lycée-de-Forêt, où Abdallah Charki était scolarisé en première l’an passé.

« J’ai moi-même été harcelé. Au minimum, il faut dénoncer le sujet pour que s’opère un effet papillon. Il s’agit de réveiller les consciences, c’est un travail de longue haleine », exprime le brillant jeune homme.

À l’aide d’exemples concrets, affichages de tweets incendiaires par exemple, les ambassadeurs ont suscité la réflexion chez les élèves de seconde.

« Le harcèlement prend l’aspect de violences physiques, verbales, émotionnelles ou sexuelles. Il est courageux pour les victimes d’en parler, et il est plus simple de s’adresser à nous, qui sommes de leur âge et les écouterons sans nous moquer d’eux », expliquent les ambassadeurs.

Ils aspirent désormais à créer une campagne d’affichage et à intervenir auprès des collégiens.

*****

Si quelqu’un en doutait, voilà la Nouvelle Campagne des pauvres Féministes Harcelées  par l’Homme Blanc Caucasien Uniquement, celui que Nick Conrad veut Pendre « Pendez les Blancs ». Le congoïde Nick Conrad a eu les « Grâces » du Tribunal qui ne l’a pas condamné. (5000 € avec sursis ce n’est pas une condamnation).

Féminisme

 

Féminisme1.jpg

Bizarement, ce n’est pas L’Homme Blanc Caucasoïde que dénoncent celles qui se font harceler et violer.

Discours Cinglant de Frédéric Lordon contre E. Macron.

Frédéric Lordon Wikipedia.

Fred Lordon

Dans le cadre du grand débat national, l’Élysée pouvait difficilement inviter plus farouche opposant aux idées d’Emmanuel Macron… Jeudi 14 mars, lors d’un rassemblement à la Bourse du travail à Paris, le philosophe Frédéric Lordon a révélé une surprenante invitation devant une salle hilare. (LeHuffPost, le 14 mars 2019)

 

 

L’Élysée a invité le philosophe anti-Macron Frédéric Lordon pour le grand débat

 

La réponse de Frédéric Lordon (extraits) :

« Cher monsieur Macron,

Vous comprendrez que si c’est pour venir faire tapisserie le petit doigt en l’air, au milieu des pitres façon BHL et Enthoven, ou les intellectuels de cour comme Patrick Boucheron, je préférerais avoir piscine, ou même dîner avec François Hollande

Au moins, votre invitation ajoute-t-elle un élément supplémentaire pour documenter votre conception du débat. Savez-vous qu’à part les éditorialistes qui vous servent de laquais et répètent en boucle que « la démocratie c’est le débat », votre grand débat, personne n’y croit ? Vous même d’ailleurs, nous ne sommes pas certains que vous y croyez…

(…) Vous détruisez le travail, vous détruisez les territoires, vous détruisez les vies et vous détruisez la planète ! Si vous vous n’avez plus aucune légitimité, le peuple lui a entièrement celle de résister à sa propre démolition. Craignez même que dans l’élan de sa fureur, il ne lui vienne à l’idée de démolir ses démolisseurs… Et comme en arriver là n’est souhaitable pour personne, il reste une solution simple, logique, et qui préserve l’intégrité de tous : monsieur Macron il faut partir ! monsieur Macron rendez les clés !  »

Ci-dessous, la réponse filmée in extenso (14 minutes) de Frédéric Lordon :

Intervention de Frédéric LORDON (économiste & philosophe) à la Bourse du Travail de Paris le 14 mars 2019 dans le cadre du colloque « Fin du grand débat, début du grand débarras ! « 

 

ERC Vidéo, le 15 mars 2019

 

Frédéric Lordon (extraits) :

« (…) La seule solution restante, j’en suis bien désolé, c’est de vous chasser  !

(…) Avec un mort, plus exactement une morte, 22 éborgnés et 5 mains arrachées, vous vous repoudrez la perruque et vous nous dites, je cite encore : « Je n’aime pas le terme répression, parce qu’il ne correspond pas à la réalité »… La question, mais quasi psychiatrique j’en suis désolé, qui s’en suit, c’est de savoir : mais dans quelle réalité demeurez-vous ?

(…) Mais quand bien même on vous accorderait cette fable de la légitimité électorale, il n’en reste plus rien, au moment où vous avez fait du peuple un ennemi de l’Etat, peut-être même un ennemi personnel, et où en tout cas vous lui faites la guerre, avec des armes de guerre et des blessure de guerre, mesurez-vous exactement à quel point vous êtes en train de vous couvrir de honte internationale ? Le Guardian, le New-York Times, jusqu’au Financial Times, le Conseil de l’Europe, Amnesty International, l’ONU, tous sont effarés de votre violence ! Même Erdogan et Salvini ont pu s’offrir ce plaisir de gourmet de vous donner des leçons en matière de démocratie et de modération ! C’est dire jusqu’où vous êtes tombé !

(…) Solidarité internationale : Boutef bientôt dégagé ! Macron à dégager bientôt !

(…) C’est ce que les Gilets Jaunes ont très bien compris. Et c’est pourquoi ils sont en position de faire l’Histoire. D’une certaine manière monsieur Macron, vous ne cessez de les y inviter, en embastillant un jeune homme qui joue du tambour, en laissant votre police écraser à coups de botte les lunettes d’un interpelé, ou violenter des Gilets Jaunes en fauteuil roulant, monsieur Macron, en fauteuil roulant… vous fabriquez des images pour l’Histoire et vous appelez vous-même le grand vent de l’Histoire. Vous et vos semblables, qui vous en croyez la pointe avancée, il se pourrait que vous finissiez balayés par elle. C’est ainsi en effet que finissent les démolisseurs en général. Car c’est ce que vous êtes, des démolisseurs ! »

Agora-Vox.