Archives mensuelles : mars 2019

Transgenre bon, beau et vrai ?

L’histoire d’un couple « moderne » et selon l’Esprit du monde affole la toile grâces à des clichés photographiques qui bousculent les intelligences.

En effet, Whitney Simpson, une femme de 28 ans, de « confession » bouddhiste et Rose-Croix (pouvait-il en être autrement), devient un « homme » grâce à la chimie et à la chirurgie, puis tombe enceinte malgré l’impossibilité émise par les médecins, avant de mettre au monde.

Alors, je ne veux pas être trop direct ou vindicatif mais peut-on cacher la vérité des sentiments humains face à une telle réalité, c’est quand même quelque chose de profondément choquant pour le commun des mortels, coucher avec une femme qui ressemble à un homme ! Par exemple, il n’y a pas longtemps encore, on exposait les femmes à barbe dans les cirques car cela touche en profondeur ce que nous sommes. Ce n’est jamais sans raison que nous sommes effrayés par l’image que nous renvoie le monde.

Comme tout à chacun, à la vue de cette photographie, nous sommes submergés par un sentiment repoussant et la première chose que l’on a envie de faire, c’est de protéger les enfants de la vue de cette ignominie.

Nous sommes bien placés, en France, pour comprendre ce phénomène mondial puisque nous vivons cela dans notre chair, notre mémoire, dans notre histoire.

Ainsi, ce résultat effrayant est-il la volonté profonde d’une idéologie perverse dont la réalité est cachée aux yeux du grand public par quelques sophismes et autres artifices dont la République et si friante ?

Qu’est-ce cela sinon la grande gloire de Satan ?

Nous sommes en droit de nous poser des questions et de faire un certain nombre de constats.

Y a-t-il dans l’idéologie sous-jacente au mouvement transgenre, une volonté de détruire le beau le bon et le vrai ?

Nous le savons, le lobby gay et pédophile est un des réseaux les plus puissants en France au sein de la franc-maçonnerie.

L’église occulte de la République, fondamentalement liée à l’action d’État, qui après avoir théorisé les meilleurs possibilités antéchristiques d’hâter les temps apocalyptiques, serait-elle passée à la vitesse supérieure en agissant concrètement à l’insu et aux yeux de tous, pour chaque Français, chaque être humain dans le monde ?

Pour beaucoup d’entre nous, la réponse est évidente, l’Église de Satan, qui ne se cache plus, agit fortement dans la société. Et aussi, qu’il n’y a jamais eu de séparation entre l’Église et l’État, d’ailleurs celle-ci est-elle même possible ?

Nous sommes simplement passer d’un dogme à l’autre, de la vérité institutionnalisée à l’erreur institutionnalisée.

Ce couple, dont la femme ressemble à un homme en est l’exemple criant, l’enfant né de cette union est-il pris en otage, tout comme les peuples de monde sont pris en otage par le mensonge et la bêtise, par les droits de l’homme et du citoyen ?

Loin de nous, par la vérité catholique, le désir d’accabler les personnes présentes dans l’article et qui affichent publiquement leur vie sur les réseaux sociaux. Nous estimons fortement qu’ils sont des victimes et que ces gens ont besoin de soins, de soutien et de la présence d’un prêtre de la tradition pour une probable délivrance, tout comme de nos prières.

Il existe d’ailleurs des groupes indépendants autour de la tradition catholique française qui organisent des prières pour soutenir les personnes dont les âmes souffrent des mouvements LGBT, tout comme de l’avortement.

Ainsi donc, nous avons une femme faite d’argile, aujourd’hui à l’image du prince des enfers. Oui c’est une grande victoire pour les territoires du centre de la Terre.
Je n’en veux pas à la femme qui est possédée et qui souffre. Mais tout de même, l’homme qui l’accompagne légitimise la souffrance de celle-ci, parfois on n’a pas la force d’aider ceux que l’on aime, et par tolérance on est prêt à accepter le monstrueux, cette histoire risque fortement de se terminer en suicide.
La grande victime dans cette histoire reste l’enfant qui n’a rien demandé. Voici un couple selon l’Esprit du monde, à l’image du Baphomet, entité androgyne opposée à Jésus-Christ et vénérée par les Templiers, la représentation la plus connue de Lucifer, le prince des enfers. Un mélange des genres prôné par Lucifer himself, qui n’est pas sans rappeler le transgenre. En dessin ci-dessous.

Voilà ce que permettent les réseaux maçonniques, la grande victoire de la pédérastie, et d’un point de vue traditionnel, c’est bien le cataclysme final que nous prépare ici la Supra maçonnerie, le retour au monde antédiluvien, comme il est écrit dans les commentaires de la Torah.
Où l’homme et la femme ne pourront plus se marier ensemble mais seuls l’homme et l’homme ou la femme et la femme ou l’homme et l’animal car vient le temps où pour un moment l’homme vivra de nouveau avec les demi-dieux, que ce soit physiquement ou par transcendance spirituelle.

Cela passe nécessairement par la destruction de la nature, par la destruction de la famille, la destruction des états, la destruction des races, la destruction de l’amour, la destruction de la beauté devenu concept intellectuel, l’anéantissement de la charité, la protection des plus faibles et du plus petit.

Voilà le coût de la réalité transgenre, l’ensemble d’un monde et de son bien commun, sacrifié pour le compte de la folie de quelques-uns au service du révolté des révoltés.

C’est La révolution.

C’est l’apothéose humaine pour l’édification de Philadelphia !

Tout cela s’explique et se comprend clairement, avec honnêteté, puisque Satan a pris la place de Dieu dans le cœur des hommes.

C’est Hail Satan ! Par AyM.B.

Sources: patriote info et Instagram

https://www.patriote.info/actualite/transgenre/cet-homme-transgenre-parvient-a-tomber-enceint-malgre-les-doutes-des-medecins/

https://www.instagram.com/equineboy21/?utm_source=ig_embed&ig_mid=XH7glAABAAH5uKYFpdDOiBW1xyBN

66 Actes Anti-Catholiques rien qu’en janvier…….. Plongée dans la France des Eglises Profanées.

Recensement des Profanations Anti-Catholiques de Janvier et Février 2019.

 

Le JDD :

Les actes antichrétiens ont doublé en huit ans. Mais les auteurs sont rarement « cathophobes ». Explications.

L'église Saint-Saturnin à Gentilly (Val-de-Marne), saccagée en novembre 2016.
L’église Saint-Saturnin à Gentilly (Val-de-Marne), saccagée en novembre 2016. (Fanny Delporte/Maxppp)

C’est un peu comme si le ciel s’était abattu sur sa tête. Prévenu par une paroissienne de la petite église de Notre-Dame-des-Enfants à Nîmes (Gard), le père Serge Cauvas a fait une bien triste découverte ce soir du 5 février. Au sol, le tabernacle fracturé. Sur l’un des murs, une croix de 50 centimètres, dessinée à l’aide d’excréments avec, aux quatre coins, des hosties collées en guise d’ornements. Le choc. « C’est une profanation, un acte délibéré, dénonce le prêtre de 70 ans. Ça n’est pas le commun des mortels qui ferait une chose pareille. On touche là au cœur de notre foi. »

 

Quelques jours plus tard, c’était au tour de l’église principale de Dijon (Côte-d’Or) de subir le même sacrilège. À Houilles, dans les Yvelines, une statue de la Vierge a été brisée, ainsi que la croix de l’autel. En Île-de-France, en Bretagne, dans la Vienne ou le Tarn… À bas bruit, les attaques contre des symboles catholiques se multiplient. Depuis septembre, le paisible port vendéen de Saint-Gilles-Croix-de-Vie fait face à de véritables serial casseurs. Après la crèche saccagée, les vitraux brisés, les bénitiers renversés, les tabernacles forcés, le 23 février, le Christ du maître-autel a été décapité. « Pratiquante ou non, la population est en colère, déplore François Blanchet, le maire. Le préjudice moral est plus important que le préjudice financier, car attaquer des lieux saints dans une période aussi tourmentée est lourd de sens. » Une quinzaine de plaintes ont été déposées. Pour le moment, le mystère reste entier.

Moins touchée que l’islam et le judaïsme

Le phénomène n’est pas récent. Mais il progresse. « C’est un élément d’inquiétude qu’il faut surveiller », indique-t-on au ministère de l’Intérieur, où l’on fait état de 66 actes antichrétiens en janvier. En 2018, 1.063 ont été recensés par la Place Beauvau, qui, comme les autorités ecclésiastiques, tient désormais une comptabilité précise (comprenant les dégradations de temples protestants). En 2015, on en dénombrait 818, contre « seulement » 522 en 2010. Soit une hausse de 103 % en huit ans. Encore inconnus, les chiffres de février risquent de battre des records.

Plusieurs élus s’en sont émus. Le Premier ministre s’est dit choqué. Laurent Wauquiez, leader des Républicains, a de son côté pointé « une christianophobie dans notre pays ». Certes, le catholicisme est la religion la plus mise à mal. Mais elle possède 45.000 églises – sans compter les cimetières – contre 2.500 mosquées et 300 synagogues en France. En proportion, elle l’est donc nettement moins que les deux autres cultes monothéistes. « Il ne faut pas interpréter ces faits comme le symbole d’un progrès de l’antichristianisme, nuance ­Philippe ­Portier, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, spécialiste des religions et de la laïcité. Il existe une forte défiance vis-à-vis de l’institution catholique, qui ne se traduit pas par des dégradations, mais par une moindre adhésion à ses croyances. »

Réflexion : Seules les Eglises sont Légitimes en France car la France est une Terre Catholique et Chrétienne. Les Mosquées ont toute leur place en Terre d’Islam. Par but Electoral Uniquement les mosquées poussent comme des Champignons et les Synagogues sont devenues officielles. Tout changera quand la France redeviendra la France. La république, qui n’en a plus pour longtemps, a démontré combien sa religion laïque a été un fléau contre l’Eglise et le Christ.

Adolescents, satanistes et trafiquants d’art

L’Église, d’ailleurs, refuse d’y voir un signe de haine grandissante. « Il n’y a pas de cathophobie en France, balaie ­Monseigneur ­Olivier ­Ribadeau Dumas, porte-­parole de la Conférence des évêques de France. Mais ne passons pas sous silence ces atteintes aux symboles de la foi, qui sont des actes terribles. De la même façon que l’on dénonce les attaques contre les juifs et les musulmans, dénonçons aussi celles visant les chrétiens. » Depuis deux ans, des poursuites sont systématiquement engagées. Les auteurs des faits, quand ils sont identifiés, affichent des profils et motivations très divers, tendant à prouver que la foi n’est pas directement visée.

Il y a d’abord les adolescents qui se lancent des défis absurdes. Comme ces deux jeunes qui ont brûlé la crèche de l’église de ­Lavaur (Tarn) début février et se sont « amusés » à faire faire un dab – geste popularisé par le footballeur Griezmann – à la statue du Christ. Penauds, ils se sont rendus à la gendarmerie. « Une catégorie de la population n’a pas connu de ­socialisation chrétienne et ne se rend pas compte de l’ampleur que ces atteintes au sacré peuvent représenter, analyse ­Philippe Portier. Pour les pratiquants, c’est un crime. »

Parmi ces petits délinquants, on trouve aussi des trafiquants d’art. Le 5 février, deux chapardeurs ayant écumé 18 églises de la région et dérobé 131 objets d’art religieux ont comparu devant le tribunal de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-­Calais). Marginal mais bien réel : les profanateurs peuvent aussi être des satanistes. « De nouvelles religiosités considèrent que l’imposition de la croyance en Dieu nous a émasculés et qu’il faut détruire ses symboles », observe le chercheur.

Digicode, caméras de surveillance, portes blindées… Les croyants tentent de se protéger tant bien que mal. L’État leur octroie des subventions (3 millions d’euros au total depuis 2015, soit entre 20% et 80% des coûts) mais bien souvent, le clergé manque de moyens pour financer ces aménagements. En attendant, les prêtres « soignent » leurs églises détériorées à coups de messes de réparation. Lors de ces rites pénitentiels, l’autel est purifié et une homélie particulière est prononcée.

Le 13 février, une telle cérémonie organisée à Nîmes à Notre-Dame-des-Enfants n’a pas pu accueillir tout le monde. Fidèles ou non, juifs et musulmans, ils ont tenu à afficher leur soutien. Le père Cauvas se console : « C’est un beau symbole, non? »

 

Profanation3.png

 

Observatoire de la Christianophobie

Actes commis en France contre des églises, des lieux de culte, de dévotion, de mémoire, des personnes, des écoles, des locaux chrétiens du 1er au 28 février 2019.

✔ Vendredi 1er février – Yvelines. Houilles. Vandalisme dans l’église Saint-Nicolas.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/houilles-le-dernier-acte-de-vandalisme-avait-ete-precede-de-

✔ Vendredi 1er février  – Vendée. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Vandalisme dans l’église Sainte-Croix.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/trois-eglises-vandalisees-a-repetition-en-vendee

✔ Dimanche 3 février – Finistère. Plouédern. Vol dans l’église Saint-Edern. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vol-dans-leglise-de-plouedern-dans-le-finistere

✔ Dimanche 3 février – Vienne. Lusignan. Profanation et vol dans l’église Notre-Dame-et- Saint-Junien.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-une-eglise-de-lusignan-dans-la-vienne

✔ Dimanche 3 février – Vendée. Talmont. Profanation et vol dans l’église Saint-Pierre. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-une-eglise-de-talmont-en-vendee

✔ Lundi 4 février – Yvelines. Houilles. Vandalisme dans l’église Saint-Nicolas.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vandalisme-dans-une-eglise-de-houilles-dans-les-yvelines

✔ Mardi 5 février – Tarn. Lavaur. Incendie criminel dans la cathédrale Saint-Alain.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/incendie-dorigine-criminelle-dans-une-eglise-de-lavaur-dans-le- tarn

✔ Mardi 5 février  – Hautes-Pyrénées. La Bastide. Crucifix vandalisé. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/un-crucifix-vandalise-a-labastide-dans-les-hautes-pyrenees

✔ Mercredi 6 février  – Gard. Nîmes. Profanation et vandalisme dans l’église Notre-Dame-des-Enfants. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vandalisme-dans-une-eglise-de-nimes-dans-le- gard

 

✔ Samedi 9 février – Côte-d’Or. Dijon. Profanation et vandalisme dans l’église Notre-Dame. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vandalisme-dans-une-eglise-de-dijon-en-cote-dor

✔ Samedi 9 février  – Vienne. Sanxay. Vol dans l’église Saint-Pierre. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/mefait-dans-une-septieme-eglise-de-la-vienne

✔ Samedi 9-dimanche 10 février (nuit du) – Isère. La Mure. Vandalisme dans l’église Saint- Pierre-Julien-Eymard.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/eglise-vandalisee-a-la-mure-en-isere

✔ Dimanche 10 février – Yvelines. Maisons-Laffitte. Profanation dans l’église Saint-Nicolas. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/eglise-profanee-a-maisons-laffitte-dans-les-yvelines

✔ Lundi 11 février  – Yvelines. Saint-Cyr-l’Ecole. Tags sur l’église Saint- Cyr-Sainte-Julitte.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/tag-sur-une-eglise-de-saint-cyr-lecole-dans-les-yvelines

✔ Lundi 11-dimanche 17 février  – Lot-et-Garonne. Agen. Croix gammées peintes dans l’église du Sacré-Cœur.

Source : https://www.christianophobie.fr/carte/croix-gammees-peintes-dans-une-eglise-dagen-dans-le-lot-et- garonne

✔ Lundi 11-dimanche 17 février – Côtes-d’Armor. Uzel. Vol dans l’église Notre-Dame-de-Grâce.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/cotes-darmor-trois-autres-cambriolages-deglises

✔ Lundi 11-dimanche 17 février  – Côtes-d’Armor. Merdrignac. Vol dans l’église Saint-Vincent.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/cotes-darmor-trois-autres-cambriolages-deglises

✔ Samedi 16 février – Finistère. Nizon. Vol dans l’église Saint-Amet.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vols-par-effraction-dans-deux-eglises-du-finistere

✔ Samedi 16 février  – Vienne. Lussac-les-Châteaux. Profanation et vol dans l’église Sainte-Marie-Madeleine. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-leglise-de-lussac-les-chateaux-dans-la- vienne

✔ Samedi 16 février – Finistère. Melgven. Vol dans l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vols-par-effraction-dans-deux-eglises-du-finistere

✔ Dimanche 17-lundi 18 février  – Doubs. Besançon. Tags anarchistes sur l’église Saint-Joseph.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/eglise-taguee-a-besancon-dans-le-doubs

✔ Lundi 18-mardi 19 février – Hérault. Sète. Tag anarchiste sur l’école catholique Saint-Vincent.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/une-ecole-catholique-taguee-a-sete-dans-lherault

✔ Lundi 18-mardi 19 février  – Pyrénées-Orientales. Perpignan. Librairie catholique vandalisée.

Source : https://www.christianophobie.fr/carte/perpignan-la-librairie-chretienne-siloe-vandalisee
✔ Mardi 19 février – Maine-et-Loire. Candé. Profanation et vols dans l’église Saint-Denis. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vols-dans-leglise-de-cande-en-maine-et-loire

✔ Mercredi 20 février – Finistère. Riec-sur-Bélon. Vol et vandalisme dans l’église Saint- Pierre.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vol-dans-leglise-saint-pierre-de-riec-sur-belon-dans-le-finistere

✔ Mercredi 20 février – Vendée. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Chapelle du Centre hospitalier Loire-Vendée-Océan vandalisée. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/saint-gilles-croix-de-vie-la-chapelle-du-centre-hospitalier- vandalisee

✔ Mercredi 20-jeudi 21 février – Isère. Grenoble. Vandalisme dans la chapelle Saint- Paul.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/une-chapelle-forcee-a-grenoble-en-isere

✔ Mercredi 20-lundi 25 février  – Vendée. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Plusieurs actes de vandalisme contre la Maison paroissiale de Notre-Dame-de-Vie.Source : https://www.christianophobie.fr/carte/maison-paroissiale-vandalisee-a-saint-gilles-croix-de-vie-en- vendee

✔ Jeudi 21 février – Ardèche. Joyeuse. Tombes vandalisées dans le cimetière municipal. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/tombes-vandalisees-dans-le-cimetiere-de-joyeuse-en-ardeche

✔ Vendredi 22 février  – Vienne. Vouillé. Actes de vandalisme dans le cimetière municipal.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/cimetiere-vandalise-a-vouille-dans-la-vienne

✔ Samedi 23 février – Côtes-d’Armor. La Motte. Profanation et vol dans l’église Saint- Vincent-Ferrier.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-leglise-de-la-motte-cotes-darmor

✔ Samedi 23 février – Côtes-d’Armor. Plé lo. Vol dans l’église Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vol-dans-une-eglise-de-plelo-dans-les-cotes-darmor

✔ Samedi 23 février – Côtes-d’Armor. Saint-Quay-Portrieux. Vol dans l’église Saint-Quay. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/cotes-darmor-trois-autres-cambriolages-deglises

✔ Samedi 23 février – Vendée. Saint-Gilles-Croix-de-Vie. Vandalisme dans l’église Saint- Gilles. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/une-eglise-de-nouveau-vandalisee-a-saint-gilles-croix-de-vie- en-vendee

✔ Mardi 26 février  – Eure. Conches-sur-Ouche. Vandalisme dans l’église Sainte-Foy.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/eglise-vandalisee-a-conches-sur-ouche-dans-leure

✔ Mercredi 27 février – Landes. Sanguinet. Profanation et vol dans l’église Saint-Sauveur. Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-leglise-de-sanguinet- dans-les-landes

 

✔ Dimanche 24-jeudi 28 février  – Vienne. Dangé  -Saint-Romain. Vol dans l’église Saint-Pierre.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/vol-dans-leglise-de-dange-saint-romain-dans-la-vienne

✔ Mercredi 27-jeudi 28 février  – Côte-d’Or. Dijon. Tag sur les murs du prieuré de la Sainte-Famille.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/tags-sur-un-prieure-a-dijon-en-cote-dor

✔ Jeudi 28 février   – Vienne. Naintré. Profanation et vol dans l’église Saint- Vincent.
Source : https://www.christianophobie.fr/carte/profanation-et-vol-dans-leglise-de-naintre-dans-la-vienne

Synthèse pour le mois de février 2019

48 actes ont été signalés et documentés sur L’Observatoire de la Christianophobie en février 2019.

 

Comparaison 1er bimestre 2018  /  1er bimestre 2019

1er bimestre 2018 : 52 actes. ========= 1er bimestre 2019 : 66 actes (+ 14 soit + 26,9 %).

Synthèse réalisée le 4 mars 2019. Mise à jour : 6 mars 2019.

Profanation4.png

Profanation5.png

 

Profanation6.png

Profanation7.png

 

 

 

Le diable ne connaît pas la population mondiale !, par Laurent Glauzy

Le diable ne connaît rien du nombre de la population mondiale. Cette affirmation n’est pas de moi, mais d’un démographe à la renommée mondiale que je compte parmi mes lecteurs et qui par conviction catholique refusa de travailler pour Rockefeller. Il s’agit donc d’un homme de conviction et de grande morale.

Cette réflexion est logique avec l’Évangile et les prophéties de Catherine Emmerich exposant dans ses visions que « Dieu a ensuite cré l’homme pour remplir les rangs laissés libres par les anges déchus. Et, le monde ne disparaîtra pas jusqu’à ce que les anges déchus ne soient remplacés par les hommes. »

Si le démon connaissait le nombre de personnes peuplant la terre, il pourrait alors prévoir la fin du monde en estimant précisément le nombre de places manquantes au ciel par les âmes qui se sauvent, même si, rappelons-le, celles-ci sont extrêmement rares.

Et, ses plans, dont le plus important est l’avènement de l’Antéchrist se trouve perturbé par ce manque de clarté, dirons-nous, des choses du ciel.

Ce qui montre, avec force, que le démon n’a aucun pouvoir divinatoire, mais par rapport aux pouvoirs qu’ils lui sont donnés par Dieu, car il était le plus haut dans les 9 chœurs des anges, il peut supposer des évènements par sa connaissance des plans de Dieu (qu’il refusa mais qu’il connut donc). Ce qui explique que le démon peut supposer l’avenir, sans tout connaître de ce même avenir. Il en découle l’imprécision des dons divinatoires.

Nous devons par conséquent concevoir comme une grâce du Très Haut que le démon ne connaisse pas le nombre de la population mondiale. Cela donnerait plus de puissance dans ses plans par rapport à la fin du monde. Il saurait par exemple quand travailler avec précision au déclenchement de la 3e et dernière guerre mondiale, au lancement des épidémies, etc.

Et, par extrapolation logique, les satanistes comme Alice Bailey et les théosophes sur lesquels s’appuie toute la classe politique maçonnique pour diriger le monde, travaillent avec ardeur à la dépopulation du monde, certainement, pour repousser cette fin du monde. Nous voyons là une contradiction entre leur travail pour Satan qui les aveugle en leur accordant les richesses de ce monde, et la peur qu’ils ont de la mort. Car, Dieu seul, par son divin Fils donne la vie éternelle. La mort est une intruse. Dieu avait tout créé de manière pérenne et éternelle. Le péché originel amène la mort. Ce schéma est rendu compte par des créationnistes de grande envergure comme Ken Ham exposant que nous pleurons la disparition d’un être cher car la mort nous est pas naturelle. Au XVIIe siècle, le Père Placet explique que les astres brillent moins que lors de leur création. Ce qui va dans le sens de la beauté de nos premiers parents, car ils n’étaient pas altérés par le péchés qui enlaidit. Ajourons que l’homme de Néanderthal, particulièrement laid, dont on prétend mensongèrement avoir perdu la trace, est le descendant de la branche maudite et criminelle de Caïn, reproduit par les Moaï de l’île de Pâques (Cf. prochain livre de Laurent Glauzy, sortie en avril 2019 : L’ILE DE PÂQUES A LA LUMIÈRE DU CRÉATIONNISME)

Bref, les plans reproduits par les pierres d’Elberton en Géorgie, faisant part d’une volonté de destruction de 90% de la population mondiale, s’inscrit aussi dans cette logique de repousser la fin du monde, voulue par Alice Bailey et son groupe de la Lucifer Trust (donné en 1922) siégeant à l’ONU par l’intermédiaire de la Bonne Volonté Mondiale (fondée en 1935).

Par conséquent, toutes les statistiques sont fausses. Mais, ceux encore qui ont compris que la Terre n’était pas sphérique, mais piriforme (en forme de poire, et donc quasiment plate) savent que les Illuminati ont fabriqué une caverne pour une humanité qu’ils dirigent par les mensonges les plus gros, comme en atteste par exemple le darwinisme (qui fut utilisé en Chine pour implanter le communisme – invention des 13 lignées sataniques).

Dans ce bas monde tout est mensonge, car l’homme doit perdre son lien d’intimité et de proximité avec son Créateur. Et, la démographie est un de ces mensonges justifiant les politiques de dénatalité.

 

NOUVEAU DANS LA LIBRAIRIE DE LAURENT GLAUZY

LES LIGNEES SATANIQUES DE FRITZ SPRINGMEIER.