QUAND LA HAINE JUIVE TUE, par L. Glauzy

Il s’agit d’un extrait (p.402) de l’excellent livre de l’Abbé Rioult, DE LA QUESTION JUIVE (peut être commandé dans la librairie de Laurent Glauzy), que je lis et étudie avec le plus grand bonheur  :

« Israël Shamir remarquait que pour voir des juifs assassiner des prêtres ou des religieuses, il n’était point besoin de remonter en 610 à Antioche, ni en 614 à Jérusalem, ce qu’ils firent par milliers : des moines et des prêtres se font tuer, encore aujourd’hui, en Israël. Ainsi, il y a quelques années, un colon, Asher Rabo a tué plusieurs moines à la hache, après quoi il a éclaboussé les murs de leur sang. Il a été arrêté par un moine du monastère du Puits de Jacob, et un tribunal israélien l’a jugé mentalement irresponsable. Plus tard, deux religieuses russes furent assassinées à la hache dans le monastère de Saint-Jean-Baptiste. Pratiquement tous les assassins de prêtres et tous les profanateurs d’églises et de mosquées ont été jugés psychiquement dérangés par les juges israéliens, mais leur irresponsabilité psychique n’était certes pas d’une nature ordinaire. »

Bien entendu, internet ne propose aucune photo des individus qui ont commis ce crime ignoble. Il ne faut pas que la conscience (si tant est qu’il y en ait une, ce dont je doute)  des goyim soit éveillée.

 

 

 

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s