Archives mensuelles : juin 2019

AUGMENTATION DE LA VANDALISATION DES LOGES, par Laurent Glauzy

En mars dernier, les Gilets Jaunes saccageaient la loge de Tarbes. Or, nous apprenons que le même scénario s’est déroulé à Rennes. Ce scénario prend place quelques jours après la victoire de Vincent Lambert. Nous le constatons : LA FRANCE EST CATHOLIQUE ET NI SATAN NI LES LOGES NE PRÉVAUDRONT CONTRE ELLE.

Glauzy_PedoSatanisme_Couverture_A5_R_CMJN_

 

C’est à croire que le travail sérieux de l’équipe de PRO FIDE CATHOLICA et mes outils d’information (livres et vidéo visionnées parfois par plus de 100.000 internautes) portent leurs fruits. Lors de mes conférences, il est sans cesse souligné qu’il ne faut avoir aucun commerce avec la démocratie et les urnes. Il faut seulement retourner et remplir nos églises de la Tradition catholique et Dieu fera le reste. Le Christ disait à Sainte Catherine de Gênes : Occupez-vous de moi, et je m’occuperai de vous »

Je m’empresse d’ajouter que je ne suis pas le seul à dire que la Franc-maçonnerie est sataniste. Il y a le Dr Ploncard d’Assac à qui l’on doit beaucoup dans ce domaine. Je vous encourage à vous procurer son mensuel LA POLITIQUE. Avec le Dr Ploncard d’Assac, on ne se trompe pas sur la marchandise : il ne s’agit pas d’un catholique tiède qui organise des meetings avec des satanistes de l’OTO, des professionnels de la pornographie et qui ne paie ni ne nourrit ou n’offre pas un seul café à son service de sécurité. Suivez mon regard. On ne transige pas avec un certain déshonneur, ce que malheureusement de trop nombreux écrivains se disant catholiques sont prêts à faire pour gagner trente deniers. Bref, les judas écrivains sont très nombreux.

La « France bouge » comme le chantaient jadis les Camelots du Roi. Et, je profite de ces quelques lignes, pour encore remercier le Dr Ploncard d’Assac, dont je ne partage pas toutes ses positions, mais dont je salue l’intégrité et dont le travail n’est pas étranger à ce qui se déroule et à ce qui nous intéresse en ce moment.

De plus en plus de loges sont détruites. Et, ce n’est que le maigre acompte des églises que dans ce pays l’on profane dans le plus grand silence.

Oui, il s’agit d’une surprise de taille. Cette réaction antimaçonnique n’est pas loin de s’éteindre. Elle va s’accentuer. Et, ce quelques jours après la victoire remportée par Vincent Lambert. Le destin de la France est scellée dans le ciel. La France est Catholique et elle le restera. Ceux qui ont voulu jouer aux apprentis sorciers pour une pseudo-gloire passagère en promulguant des lois criminelles comme l’avortement, en s’opposant à la Sainte Trinité, vont bientôt le payer très cher. La république n’est pas éternelle. La France et le Roi, oui. Car, c’est le Ciel qui commande.

Je ne cesse de le répéter. Les francs-maçons peuvent trembler : ce n’est que le début. Et, je m’en réjouis. Il vont avoir un avant-goût sur Terre, de la réalité de l’enfer qui les attend pour l’éternité. Car, la place d’un Franc-maçon est l’enfer. Je ne m’en réjouis, car il est vrai que toutes âmes sont faites pour le ciel.

En 1820, la bienheureuse Catherine Emmerich prophétisait sur la nuisance satanique de la Franc-maçonnerie : « Je vis combien funestes seraient les conséquences de cette fausse Église … Elle devenait de plus en plus grande; des hérétiques de toutes sortes arrivaient à la ville de Rome; les clercs s’enrichissaient, il y avait une grande obscurité … je vis que l’Église de Pierre était minée par le plan d’une secte. » (cette secte est la franc-maçonnerie ecclésiastique en la personne des cardinaux francs-maçons Kasper, Daneels, des prélats français….).

J’encourage les Gilets Jaunes à porter la médaille miraculeuse. Mon article sur la médaille miraculeuse présentée sur le même site de PRO FIDE CATHOLICA, les éclairera sur la bonne utilisation à en faire.

La Justice divine est bien plus forte et bien plus intransigeante que celle des hommes. Oui, comme je l’écrivais, il est temps que des églises de la Tradition soient bâties sur les cendres des loges. Prions pour que cela se produise le plus vite possible.

 

 

LIRE ABSOLUMENT « LE RESEAU RAMPOLLA » SUR L’INFILTRATION DE L’EGLISE PAR LES FUMEES DE SATAN. Présent dans la librairie de Pro Fide Catholica.

le-reseau-rampolla

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 juin – Des commandos juifs X aux Martyrs de Gréville.

On avait oublié jusqu’ici d’évoquer ce fait essentiel : le rôle “déterminant” des… commandos juifs lors du débarquement !

Même les officines de propagande habituelles n’avaient pas relevé les hauts faits d’armes de cette troupe baptisée “X” : celle – comme les rayons du même nom – nocive à haute dose et qu’on ne voit pas…
Merci à France TV Info d’avoir comblé cette “lacune”!

En ce matin du 6 juin,
j’aurais une (très mauvaise ?) pensée pour les martyrs du village de Gréville dans la Hague où la nuit du 5 ou 6 juin un avion n’ayant pas trouvé son objectif de bombardement préparatoire est retourné en Angleterre après s’être lâchement délesté de ses bombes sur le littoral avant de s’engager dans son vol maritime… Il aurait pu attendre 5 minutes et lâcher ses bombes en mer. Le pilote ne l’a pas fait.
Les bombes sont tombées sur le village.

UNE HUMBLE PLAQUE apposée – face au monument aux morts, sur le muret d’enceinte du jardin de l’église – rappelle ces morts non militaires: les 16 premiers morts normands civils du fait des alliés lors du débarquement… Deux familles complètes Lefranc et Leneveu furent entièrement décimées par ces bombes…

Une plaque qui d’ailleurs résume tout au delà de ce simple “fait d’arme” :
Victimes civiles : 17
Tué par les Allemands : 1
Tués par les Alliés (bombardement) : 16

J’ai passé toute mes vacances d’enfance sur ce littoral du nord Cotentin dans les années 50/60. J’étais tout petit au départ, certes, mais s’il est une chose certaine dont je me souvienne c’est qu’à l’époque on parlait très peu de la guerre, rarement des Allemands, jamais des Américains…

Hier un vétéran américain de 97 ans a sauté en parachute. Arrivé au sol (saluons cette prouesse physique !) il a eu cette phrase trop peu commentée :

“J’avais une certaine appréhension à me retrouver en Normandie: nous n’avons pas laissé que des bons souvenirs. Mais je suis heureux de voir que le public m’a bien accueilli”… (sic !)

Quelle lucidité face à un public cotentinois jeune, qui n’a évidemment pas connu la guerre et l’invasion américaine…

Nous évoquerons fin juin la lutte héroïque des Cherbourgeois contre ces nouveaux envahisseurs au nom de la “libération” et qui empêcheront l’implantation de l’AMGOT en France et l’asservissement de ses populations..

“Avec les Allemands, il fallait protéger les hommes (résistants); avec les Américains il a fallu protéger les femmes…”

Un constat qui résume tout…

C. Timmerman

Site Medias-Presse-Info : https://t.co/kxveYIfrlh

*****

 

Dresde, Ville Refuge nommée à juste Titre « La Venise du Nord » : plus de 25 000 morts, femmes, enfants, vieillards et plus de 10 000 Blessés…………..Ville Totalement Détruite, bombardée à six reprises par le « Bomber Harris » pour ne citer que cette Ville Refuge Allemande.

See the source image

 

See the source image

Après avoir Pris le pouvoir le 8 janvier 1959 avec les Pires Ennemis de la France FRANCAISE qui avait été REDUITE A NEANT par l’Epuration Barbare commise contre les Catholiques, De Gaulle dira :

See the source image

Les Héros de 1939/1945 sont :

Le Maréchal Philippe Pétain et l’Amiral Darlan.

 

See the source image

 

See the source image

 

De Gaulle ayant toujours été l’Idiot Utile des Etrangers.

Je préfère en Rester là.

Un syndicat de police reconnaît et accuse le gouvernement d’avoir ordonné la répression envers les Gilets Jaunes.

« Pendant que nos collègues vont passer au trapèze, les donneurs d’ordres, eux, ne sont toujours pas inquiétés par la justice et coulent des jours heureux sous les ors des palais de la République. » Le syndicat « France police, policiers en colère » reconnaît et accuse le gouvernement d’avoir ordonné la répression envers les Gilets Jaunes.

Le pouvoir est obligé de lâcher du lest, il y a beaucoup de plaintes déposées contre des policiers qui seront jugés pour avoir réprimé les Gilets Jaunes violemment, alors que dans la plupart des cas les gens manifestaient paisiblement.

Eh oui les policiers ont été des exécutants, obéissant aux ordres donnés par leur hiérarchie, qui ont conduit à des centaines de mutilations. Les policiers sont néanmoins coresponsables des mutilations, blessures diverses sur des centaines de personnes dont eux et leurs proches vont souffrir toute une vie.

Le syndicat de policiers en colère dénonce, avec raison, leurs donneurs d’ordre, le gouvernement Macron, car ils ont reçu l’ordre de réprimer le mouvement des Gilets Jaunes très durement. La violence policière a été exclusivement réservée aux manifestants pacifiques et pas aux black blocs ! ( des vidéos montrent des black blocs ou assimilés se préparant, mettant des masques, des tenues noires, à la vue de policiers qui n’interviennent pas !!! )

Citation du site web du syndicat des policiers en colère.

« Pendant que nos collègues vont passer au trapèze, les donneurs d’ordres, eux, ne sont toujours pas inquiétés par la justice et coulent des jours heureux sous les ors des palais de la République. »

« Macron, Philippe, Castaner et Nunez sont les cerveaux et les donneurs d’ordres de la terrible répression mise en place dès le 17 novembre pour écraser le mouvement des Gilets Jaunes et éviter ainsi d’apporter une réponse politique à la crise. »

source Le syndicat de police confirme ce que nous, les Gilets Jaunes, ceux du terrain, savons depuis le début. Les innombrables dérapages policiers ne sont pas dus au hasard mais ils sont la conséquence d’une volonté de répression politique ordonnée. On vient de recenser à ce jour au moins 23 personnes éborgnées, selon la source suivante :
source

La nuit, c’est des insomnies, des cauchemars. C’est l’horreur au quotidien pour essayer de se démerder comme on peut avec une main. Pour l’instant, c’est l’enfer total », a témoigné Sébastien Maillet, qui a eu la main arrachée le 9 février à Paris 2019, lors du 13ème samedi de manifestation des Gilets Jaunes.

« La monophtalmie complique toute votre vie. Les choses vous demandent beaucoup de temps et il y a un impact psychologique sur votre entourage et vos proches », a expliqué Patrice Philippe, ex-chauffeur routier de 50 ans blessé à l’œil par un tir de LBD le 8 décembre 2018.

De nombreuses personnes ici présentes ont des plaques en titane et des vis dans le visage », a ajouté Robin Pagès.
source

Personnellement, je félicite ce Syndicat des policiers en colère, qui n’est d’ailleurs jamais cité dans les grands médias, pour sa franchise.

l faut savoir que l’ordre « d’écraser le mouvement des Gilets Jaunes, de casser des gilets jaunes » a réveillé la conscience d’un bon nombre de policiers quand on leur a ordonné d’agir avec une telle violence contre une partie de la population civile.

En termes de violence le mouvement de Gilets Jaunes dépasse largement mai 1968 !

Police : « 31 suicides depuis janvier 2019
Trente et un policiers se sont donné la mort depuis le début de l’année, ce qui fait craindre une « année noire » comme en 1996, quand 70 suicides avaient été recensés. »
source

A la violence policière s’ajoute la répression judiciaire, elle aussi ordonnée par le gouvernement Macron.

Le 22 nov. 2018, une circulaire a été adressée par Mme La Ministre de la Justice, Nicole BELLOUBET, au procureur de la République prônant une sévérité extrême dans le traitement des affaires des Gilets Jaunes.

Une copie de cette circulaire été adressée aux Tribunaux des Grandes Instances qui sont censés être indépendants !

Signataire : La garde des sceaux, ministre de la justice, Nicole BELLOUBET

 

Cravachés par Nicole Belloubet en personne (!) se déplaçant au Tribunal de Paris un dimanche, et par les interventions permanentes de la place Vendôme voire de Matignon – y compris des instructions individuelles pourtant interdites par la loi -, les parquets déchaînés basculent avec zèle dans la sanction de masse, font procéder à des arrestations souvent préventives, par milliers, défèrent également par milliers des gens devant les tribunaux, à l’aide de procédures d’urgence dans lesquelles, par des réquisitoires violents, ils demandent des peines folles. Et, de façon stupéfiante, la magistrature du siège a accepté de rentrer dans cette logique et distribue en cadence des peines ahurissantes. Depuis le début du mouvement, plus de 5000 arrestations, 1000 condamnations, 350 personnes incarcérées sur la base d’incriminations parfois farfelues. Et avec des interprétations de la loi répressive souvent audacieuses, pour ne pas dire plus. Désolé, mais ceci n’est pas de la justice, c’est de l’abattage.
source

Alors que les syndicats de police Alliance, Unité SGP Police FO et Unsa-police appelaient à toujours plus de répression, France Police – Policiers en colère a été le seul syndicat de police à dénoncer la stratégie du maintien de l’ordre, pressentant le risque juridique pour nos collègues. »
source

Je tiens ici à rappeler que c’est le syndicat de policiers en colère qui s’est investi pour porter à la connaissance du grand public les véritables chiffres du nombre des manifestants, un chiffre qui varie avec un facteur correctionnel et multiplicateur de 4 à 6 fois.

Et oui le gouvernement n’est pas seulement donneur d’ordre responsable des mutilations d’un grand nombre de manifestants mais ce gouvernement ne se gêne pas non plus pour mentir en alimentant avec des faux chiffres les médias, bien loin de la réalité. C’est ainsi que le gouvernement Macron avait réussi à manipuler une grande partie de l’opinion publique avec la complicité des médias dominants.

 

Gilets Jaunes : un syndicat de police dénonce les ordres reçus et les méthodes de comptage des manifestants.

Dans deux publications distinctes, le syndicat France Police, Policiers en Colère a fait parler de lui. Son secrétaire national a d’abord affirmé, en interview, que s’il y avait des tirs tendus de LBD dans la police, les ordres venaient de plus haut. Ensuite, le syndicat a aussi accusé le ministère de l’Intérieur de minorer les chiffres de la mobilisation.
source

« Aujourd’hui, le régime politique est sauvé. La Macronie n’a plus besoin de ses larbins pour se protéger du peuple en colère. On peut donc livrer en pâture aux chiens quelques soldats pour faire oublier ce qui s’est passé et pourquoi ça s’est passé. »

« Le syndicat France Police – Policiers en colère a été souvent critiqué en interne pour ses positions durant la crise des Gilets Jaunes. Les faits aujourd’hui nous donnent malheureusement raison. Pour avoir appliqué les ordres, nos collègues vont se faire lyncher, non pas sur l’autel de la raison d’Etat, mais bien immoler sur le bûcher des intérêts politiques particuliers de quelques-uns. »
source

Eh OUI la police avait manqué l’occasion de désobéir aux ordres de leur hiérarchie, et de suivre l’appel des Gilets Jaunes à rejoindre leur mouvement, rejoindre le peuple français. Il faut dire que certains ont eu recours à l’arrêt maladie … leur statut les obligeant à obéir aux ordres !!!

N’oublions pas, les policiers sont aussi des citoyens, des pères de famille pour une bonne partie d’entre eux, bref des gens comme nous mais ayant la contrainte d’obéir aux ordres de leur hiérarchie.

Les responsables du gouvernement Macron, Macron inclus, doivent être traduits devant la Cour Pénale Internationale (CPI)

Voici quelques pétitions à signer

_https://www.mesopinions.com/petition/politique/castaner-macron-doivent-repondre-leurs-actes/61215

_https://www.change.org/p/j-accuse-macron-et-castaner-de-crimes-contre-l-humanit%C3%A9

_https://www.change.org/p/cour-p%C3%A9nale-internationale-macron-et-castaner-doivent-%C3%AAtre-traduit-en-justice

Voici un article qui m’a sauté aux yeux suite à divers appels de traduire Castaner, Macron devant la CPI pour Crime contre l’humanité.

Citation du journal Libération :

« Dans un moment de recrudescence de l’antisémitisme, les dérapages sémantiques, qui mettent sur le même plan Shoah et violences des forces de l’ordre, participent de l’antisémitisme ambiant et ne résolvent pas l’usage disproportionné de la force par la police. »
source : journal Libération

Tout de suite, la presse pro-sioniste s’indigne en crachant son venin pour venir en aide à son chouchou Macron, que les médias ont promu, comme jamais aucun candidat ne l’avait été auparavant, à la dernière élection présidentielle.

Cette presse qui s’emploie pour réserver le terme « crime contre l’humanité » aux victimes de la Shoah, comme si c’était le seul crime contre l’humanité, et qui n’évoque pas, comme par hasard, des crimes contre l’humanité plus récents comme celui du Rwanda !
Guerre en Rwanda

On peut se poser la question de savoir si ce genre d’amalgames faits par ces journaux aux jugements très partiaux alimenteraient, voire même créeraient l’antisémitisme…

On dirait que le journal « Libération » ne connaît pas la définition du terme « crime contre l’humanité« , terme qui n’a pas l’exclusivité réservée à la Shoah !

Voici pour rappel comment les crimes contre l’humanité sont définis :

Art. 7 Crimes contre l’humanité

Le Statut de Rome définit les crimes internationaux sur lesquels la Cour a un pouvoir juridictionnel dont les crimes de génocide, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité ainsi que les crimes d’agression, s’ils sont commis sur le territoire d’un État partie ou par l’un de ses ressortissants.

Aux fins du présent Statut, on entend par crime contre l’humanité l’un quelconque des actes ci-après lorsqu’il est commis dans le cadre d’une attaque généralisée ou systématique lancée contre toute population civile et en connaissance de cette attaque :

e) Emprisonnement ou autre forme de privation grave de liberté physique en violation des dispositions fondamentales du droit international ;

h) Persécution de tout groupe ou de toute collectivité identifiable pour des motifs d’ordre politique, racial, national, ethnique, culturel, religieux ou sexiste au sens du paragraphe 3, ou en fonction d’autres critères universellement reconnus comme inadmissibles en droit international, en corrélation avec tout acte visé dans le présent paragraphe ou tout crime relevant de la compétence de la Cour ;

k) Autres actes inhumains de caractère analogue causant intentionnellement de grandes souffrances ou des atteintes graves à l’intégrité physique ou à la santé physique ou mentale.

Et oui cela me fait penser aussi aux tentatives des médias dominants, comme BFM TV , d’assimiler le mouvement des Gilets Jaunes à l’antisémitisme pour noircir ce mouvement aux regards des téléspectateurs au lieu de parler, de soutenir les revendications sociales, l’exigence d’un pouvoir d’achat correct, des salaires permettant de vivre dignement et surtout de taxer les ultra-riches, lutter contre la fraude fiscale, faire participer les riches à l’effort général pour que l’Etat puisse fonctionner correctement dans l’intérêt général, dans l’intérêt de tout le monde. L’Etat français, le gouvernement Macron s’est transformé en serviteur VIP pour servir exclusivement les intérêts des riches et des ultra-riches et affichant ouvertement et de manière décomplexée très ouvertement leur mépris pour les revendications du peuple ! Le gouvernement Macron est un gouvernement au service du capital financier !

La grande majorité des richesses du monde ont été accaparées par plus de 2200 milliardaires … sans parler des 38 millions de millionnaires (en dollars US) en 2014, ce nombre pourrait monter à 53 millions de millionnaires en 2019 (dont 1,7 million en France). C’est ainsi que les Etats, les populations (travailleurs et classe moyenne) s’appauvrissent au fil du temps, perdent d’année en année de plus en plus de pouvoir d’achat pendant que les ultra-privilégiés amassent des fortunes spoliées aux travailleurs et à la classe moyenne !
source des chiffres

1,7 million de millionnaires en France, une bonne partie de l’électorat de E. Macron !!!

Oxfam : 26 milliardaires ont autant d’argent que la moitié de l’humanité
https://www.bfmtv.com/economie/oxfam-26-milliardaires-ont-autant-d-argent-que-la-moitie-de-l-humanite-1616528.html

Comme dit Pierre-Yves Rougeyron, le mouvement des Gilets Jaunes doit devenir un mouvement de résistance longue !

Je pense que les Gilets Jaunes vont continuer à occuper les routes et ronds-points de France et l’avocat François Boulo nous fait des propositions intéressantes pour envisager la suite de notre mouvement de longue durée.

 

idéo : https://www.youtube.com/watch?v=NnlN9b0Vogo&t=2m13s

Je regrette que les Gilets Jaunes du canapé n’aient pas su saisir l’occasion de voter massivement contre Macron.

Pire encore : 98% des électeurs ont voté pour des partis politiques Pro-UE.
Le grand changement n’est donc pas pour demain !

La situation des travailleurs va donc empirer de mois en mois, de jour en jour…

Pour en revenir aux élections européennes, je signale un fait que les médias ont tu : dans de nombreux bureaux de vote, il manquait des bulletins (notamment les bulletins de l’UPR, comme par hasard) … Une amie s’est vu répondre par le président du bureau de vote qu’elle n’avait qu’à rentrer chez elle pour imprimer le bulletin avec son imprimante et revenir le glisser dans l’enveloppe et dans l’urne…Elle n’avait matériellement pas les moyens de le faire. Il est inadmissible qu’une personne désirant voter n’ait pu le faire à cause de problèmes matériels…alors qu’on nous rebat les oreilles de « la France est en démocratie », etc.

Il faut savoir aussi que ces parlementaires européens (qui touchent des salaires énormes et dont certains font la queue au bureau des présences pour être enregistrés comme présents afin de toucher la prime, avant de partir…) n’ont aucun pouvoir décisionnel, c’est la Commission européenne qui prend toutes les décisions et les impose aux gouvernements au moyen des GOPE (Grandes Orientations Politiques et Economiques)…Quelle indépendance et souveraineté pour les pays de l’U.E. ! Quelle démocratie !

Il existe deux types de personnes en Europe : Celles qui aiment l’Union Européenne et celles qui la connaissent

Ps. : Un grand MERCI à mon copain Gerard, pour son aide à la rédaction de cet article.

Site : Sott.Net : https://t.co/bFsm88dTkf

Le Panthéon, «déchetterie casher» pour Alain Soral : le parquet requiert un an ferme.

En 2018, après l’inhumation de Simone Veil au Panthéon, Alain Soral avait tenu des propos qui lui ont valu d’être poursuivi en justice. L’essayiste a déjà été condamné à plusieurs reprises, notamment pour provocation à la haine raciale.

Un an de prison ferme a été requis ce 5 juin à Paris à l’encontre de l’essayiste Alain Soral pour avoir qualifié le Panthéon de «déchetterie casher» dans une vidéo postée en juillet 2018 sur son site internet, Egalité et réconciliation.

Alain Soral, qui n’était pas présent à l’audience, était jugé pour «injure publique à caractère antisémite» et pour «provocation publique à la haine». «On a toute la famille [de Simone] Veil qui vient d’y rentrer, et puis là ils veulent peut-être presque nous mettre [Claude] Lanzmann [réalisateur du documentaire Shoah]», avait ainsi lancé Alain Soral dans cette vidéo, après l’inhumation d’Antoine et Simone Veil, le 1er juillet 2018.

Alain Soral a tenu «des propos qui sont l’expression de la haine», a résumé le représentant de l’accusation, cité par l’AFP. «Les propos de Soral sont de la provocation, pas des actes appelant à la violence», a plaidé de son côté l’avocat de la défense, Damien Viguier.

« Soral est devenu synonyme d’antisémite professionnel »

Au sujet du terme «déchetterie», l’avocat a suscité, selon l’AFP, l’indignation des parties civiles en faisant un lien entre les corps entreposés au Panthéon et les «cadavres» d’enfants résultant d’après lui des avortements légalisés par Simone Veil. «Aujourd’hui, Soral c’est la marque de l’antisémitisme. Soral est devenu synonyme d’antisémite professionnel», a affirmé pour sa part Stéphane Lilti, avocat de l’association «J’ACCUSE !», qui s’était constitué partie civile, aux côtés de SOS Racisme et de la Licra.

Alain Soral2.png

Alain Soral multiplie les condamnations devant les tribunaux pour ses propos. En janvier dernier, l’essayiste avait déjà été condamné à un an de prison ferme, sans mandat d’arrêt, pour avoir injurié un magistrat et tenu des propos antisémites sur son site internet. Le 15 avril, l’essayiste avait été condamné à un an ferme pour négationnisme dans une affaire distincte. Le tribunal correctionnel avait alors ordonné un mandat d’arrêt contre lui, que le parquet avait refusé d’exécuter, estimant qu’il n’avait pas de base légale.

Lire aussi : Présidents d’associations et personnalités s’indignent du maintien en liberté d’Alain Soral

Site : RT France : https://t.co/7dNS4tz4Nv

*****

Réflexion

Nick Conrad appelle à pendre et tuer les blancs, les Bébés Blanc = RIEN.

De fait, Nick Conrad récidive de plus belle. Dans son nouveau clip « Doux pays », Nick Conrad tient des propos tellement violents que Christophe Castaner,  ministre de l’Intérieur a été dans l’obligation de saisir la justice.

Nick Conrad, le rappeur qui appelait à «pendre les Blancs», condamné à 5000 euros d'amende avec sursis

 

Manon Monmirel assistante de Coquerel dit « Nique la France et les Français »  = RIEN.

See the source image

 

Le simple Fait que dans le Panthéon se trouve le Franc-Maçon et Anticlérical Voltaire « Ecrasons l’Infâme »et avec lui toute une majorité de gens révolutionnaires qui ont oeuvré toute leur vie durant Contre l’Eglise du Christ suffit pour que nous puissions dire que le Panthéon est un Temple Anti-Catholique dans lequel la république perpétue la mémoire de ses enfants.

Et cela est Absolument PROUVABLE.

 

 

 

 

USA : L’Alabama veut castrer ses détenus pédophiles.

L’Alabama s’apprête à rendre obligatoire la castration chimique avant la remise en liberté anticipée des personnes condamnées pour pédophilie. Cette mesure controversée est déjà en vigueur dans plusieurs autres Etats américains.

Alabama1.png

«Mesure de dissuasion»

Le Parlement de l’Alabama, dans le sud des Etats-Unis, vient d’adopter une loi qui impose à tous les détenus âgés de plus de 21 ans et condamnés pour une agression sexuelle sur mineur de moins de 13 ans de prendre des médicaments diminuant leur niveau de testostérone avant toute remise en liberté conditionnelle.

Ce traitement, qui affecte la libido, devra se poursuivre jusqu’à ce qu’un tribunal juge qu’il n’est «plus nécessaire». Si le condamné l’interrompt de son propre chef, il sera renvoyé derrière les barreaux.

Sauf exception, le détenu devra payer les traitements, selon ce texte qui doit encore être promulgué par la gouverneure républicaine de l’Etat, Kay Ivey.

Son promoteur, l’élu Stephen Hurst, a expliqué vouloir «une punition qui corresponde à la gravité du crime». «Cela devrait servir de mesure de dissuasion», a-t-il espéré sur la radio locale WIAT.

La Californie a introduit une mesure comparable en 1996 et a été suivie par plusieurs autres Etats (Floride, Géorgie, Iowa, Louisiane…). Certains Etats, comme le Texas, proposent également aux détenus de subir une castration chirurgicale, soit l’ablation des testicules.

Pas seulement une pulsion sexuelle

La procédure fait l’objet d’une controverse scientifique: certains mettent en doute son efficacité, soulignant que les actes pédophiles ne sont pas seulement du ressort de la pulsion sexuelle mais d’un contexte psychologique global.

D’autres soulignent que la castration chimique, même si elle est censée être réversible, a des effets secondaires non négligeables, notamment sur l’apparence.

Sur le plan légal, certains défenseurs des droits de l’Homme assurent qu’elle viole la Constitution américaine qui interdit les punitions «cruelles et inhabituelles».

Les Etats-Unis ont par ailleurs mis en place des registres dans les Etats et au niveau fédéral, recensant toutes les personnes condamnées pour des agressions sexuelles sur mineurs. L’inscription sur ces listes, disponibles sur internet, est parfois à vie et peut porter sur des délits de gravité très variable. (ats/nxp)

Sauf exception, le détenu devra payer les traitements, selon le texte de loi.

Image: AFP

Sauf exception, le détenu devra payer les traitements, selon le texte de loi.

 

Site : L’Important : https://limportant.fr/480355

Un temple de Francs-Maçons pris pour cible par des Gilets Jaunes à Rennes.

Selon Ouest-France, le temple maçonnique de la rue Thiers, à Rennes, a été pris pour cible samedi vers 18h par des Gilets jaunes.

Selon l’article de Ouest-France : « Une dizaine de Gilets jaunes a pris pour cible, samedi en fin d’après midi, le temple maçonnique du Grand Orient à Rennes. Un temple situé juste à côté du commissariat de police. La porte d’entrée a été cassée (…) La police est alors intervenue ».

Site : Medias Catholique Info : https://medias-catholique.info/des-gilets-jaunes-prennent-pour-cible-un-temple-maconnique-a-rennes-2/29805

Allemagne : la sculpture de la « Truie des Juifs » reste accrochée à l’église de Wittenberg.

La justice allemande a rejeté, le 24 mai dernier, la requête d’un homme réclamant le retrait de la sculpture médiévale antisémite de la « Truie des Juifs » ornant l’église Sainte-Marie de Wittenberg, berceau de la réforme protestante.

Le 24 mai, la justice allemande a débouté Michael Düllmann, un membre de la communauté juive allemande, qui réclamait le retrait d’une sculpture datant de 1305 et ouvertement antisémite, ornant l’église Sainte-Marie de Wittenberg, en Saxe-Anhalt.

Cette représentation médiévale, appelée « Judensau » ou « Truie des Juifs », présente des personnages juifs tétant une truie tandis qu’un rabbin examine la croupe de l’animal.

Le plaignant estimait que l’église commettait un outrage et l’insultait lui et les autres Juifs en conservant cette représentation.

Le tribunal du district de Dessau-Roßlau a statué que le fait que l’église ne retire pas le bas-relief ne pouvait être considéré comme un outrage. Selon son avocat, Michael Düllmann a décidé de faire appel de cette décision.

En Europe, il existerait une trentaine de « Truie des Juifs », majoritairement en Allemagne, et au moins une en France, autour de la porte Saint-Nicolas de la Collégiale Saint-Martin à Colmar. La plus ancienne date de 1230 environ et se trouve dans le cloître de la cathédrale de Brandebourg. Le but de ces représentations : déshumaniser le peuple juif en l’associant à un animal considéré comme impur et sale.

Une sculpture déjà controversée en 2016

En 2016, une polémique autour de cette statue avait déjà éclaté. Richard Harvey, un théologien installé à Londres, et qui se définit comme un Juif messianique, a lancé une pétition en ligne, signée à l’époque par 8 000 personnes, demandant le retrait de la sculpture.

Cette pétition est destinée au pasteur Johannes Block, opposé au déplacement du bas-relief. Celui-ci propose alors d’ajouter une description sous la statue pour en expliquer le sens et la replacer dans son contexte historique, ou d’installer un autre bas-relief représentant un prêtre et un rabbin se serrant dans les bras.

Une association se forme pour réclamer le retrait du bas-relief et plusieurs manifestations se tiennent à Wittenberg avec, à sa tête un pasteur de Leipzig, Thomas Piehler, qui souhaite le déplacement de la sculpture dans un musée. L’AfD (Alternative pour l’Allemagne), le parti politique nationaliste et eurosceptique allemand, s’en mêle et lance une contre-pétition.

Face à l’ampleur de la polémique, le conseil municipal de Wittenberg se saisit de l’affaire. Le 5 juillet 2017, il vote une mention, approuvée à l’unanimité, pour conserver le bas-relief comme témoin d’une époque troublée, estimant que Wittenberg a déjà pris position en 1988. Cette année-là, la ville a fait installer une plaque de bronze en mémoire des six millions de Juifs morts pendant la Seconde Guerre mondiale, et a également planté un cèdre d’Israël à côté de cette plaque.

Luther et le « Judensau » de l’église de Wittenberg

La ville de Wittenberg est considérée comme le point de départ de la Réforme protestante. Martin Luther (1483-1546), le père du protestantisme, a prêché pour la première fois en allemand dans l’église Sainte-Marie de Wittenberg, aujourd’hui classée au patrimoine mondial de l’Unesco.

En 1543, Martin Luther décrit le bas-relief de la façade de l’église en ces termes :

« Ici à Wittenberg, on peut voir, sur notre église, une truie sculptée dans la pierre. Dessous, se trouvent des porcelets et des juifs qui la tètent. Derrière, se tient un rabbin qui soulève la patte droite de la truie, tire sa queue avec sa main gauche, se penche et contemple avec zèle le Talmud sous la croupe de l’animal, comme s’il y lisait quelque chose d’extraordinaire. Ce qui signale certainement l’endroit où se trouve leur Shem Hamphoras (le nom de Dieu, NDLR). »

Des propos écrits par Luther, auxquels s’ajoutent son incitation à brûler des synagogues et son libelle « Des Juifs et de leurs mensonges ». Des faits qui lui valent d’être qualifié d’antisémite par des historiens.

Allemagne : la sculpture de la « Truie des Juifs » reste accrochée à l’église de Wittenberg

Site : La Croix : https://t.co/iJZNB7WZV5

*****

Wikipedia : La Judensau

La Judensau (littéralement en allemand : « Truie des Juifs ») est le terme utilisé pour désigner des motifs animaliers métaphoriques apparus au Moyen Âge dans l’art chrétien anti-Juifs et dans les caricatures antisémites presque exclusivement dans les pays de langue germanique. L’utilisation du thème du cochon vise à humilier, car le porc est considéré comme un animal impur (en hébreu : Tame) et interdit à la consommation selon les lois de la cacherout.

Les premières représentations de Truies des Juifs datent du XIIIe siècle, en Allemagne. On en retrouve actuellement près d’une trentaine sous forme de sculptures ou bas-reliefs dans des églises ou des bâtiments d’Europe centrale. À partir du XVe siècle, avec l’invention de l’imprimerie, apparaissent des caricatures dans des pamphlets et des livres incendiaires. Depuis le XIXe siècle, ce terme est aussi utilisé comme injure verbale contre les Juifs. Les nazis réutiliseront ce terme en le modifiant en Saujude (qui correspond littéralement en français à « cochon de Juif ») mais qui a valeur de « sale Juif » en les comparant à des porcs, pour calomnier, humilier et menacer les Juifs.

De nos jours, l’utilisation de l’expression Judensau à l’égard d’une personne ou en public est interdite et sanctionnée pénalement en Allemagne, Autriche et Suisse. En Allemagne, la peine peut même être aggravée en estimant qu’il y a eu une provocation à l’agitation populaire.

 

Représentation dans un livre xylographique du XVe siècle.

Carte de la répartition de la « Judensau ».

Judensau du XIVe siècle de la cathédrale Saint-Pierre de Ratisbonne.

 

La plus ancienne Judensau, XIIIe siècle, sur la cathédrale de Brandebourg, chemin de croix ouest.

 

Notre-Dame de la Miséricorde, Aarschot (Belgique), fin XVe-début XVIe s.

 

La Synagogue aveuglée, original de la cathédrale de Strasbourg, XIIIe siècle.

 

Judensau dans l’aile sud-est de l’église paroissiale de Wittenberg.

 

Gravure sur cuivre (XVIIIe siècle) ; la Judensau de Francfort.

 

Judensau dans le bréviaire de Baldwin du Luxembourg, où Juifs comme chien portent le judenhut, le chapeau pointu imposé aux Juifs, 1336.

 

Judensau couplé à l’allégation de crime rituel sur Simon de Trente dans une gravure du Old Bridge Tower de Francfort-sur-le Main, 1475.

 

« Aaron, fils du Diable », dessin en marge d’un dossier de la Cour d’Angleterre, JE, 1901-06.

 

Judensau sur l’église de Bad Wimpfen

 

Judensau dans un livre antisémite de 1822.

 

Judensau du XIVe siècle, ornant la façade occidentale de la cathédrale de Colmar en Alsace

See the source image

 

L’une des judensauen de la cathédrale de Cologne

 

Judensau en guise de gargouille à la cathédrale de Cologne

*****

 

Collégiale Saint-Martin de Colmar

Colmar, collégiale Saint-Martin : la gargouille de la « Judensau », la truie au juif. Troisième contrefort du côté sud du chevet.
Photo Georges Brun

De nombreuses gargouilles bordent la corniche extérieure de la collégiale, particulièrement sur le pourtour du chevet. Certaines représentent des porc, et l’une d’elle représente un juif, reconnaissable à sont chapeau pointu typique de la représentation médiévale, chevauchant le truie.

Cette imagerie populaire de l’époque médiévale, où l’Eglise favorisait l’antijudaïsme religieux, était très courante dans le Saint-Empire, mais rare en Alsace, hormis à Colmar. A partir de la fin du XII° siècle, l’art chrétien de la renaissance présente les Juifs assimilés ou complices du démon, habitant l’Enfer, ayant des mœurs lubriques et animales.

Site : crdp Strasbourg: http://www.crdp-strasbourg.fr/data/albums/art_gothique_colmar/index.php?img=21

*****

Sur la Façade de Notre Dame de Paris.

Deux Statues : Une représentant la Sainte Vierge Marie : L’Eglise du Christ et l’Autre, à côté, la Synagogue qui a les yeux bandés, sa couronne est à terre et les tables de la loi dans sa main droite sont retournées.

2014-01-19 13.35.232014-01-19 13.34.49

 

Les hommes ont sur la tête un chapeau conique caractéristique des juifs du XIIe siècle. A l’extrême gauche se trouve un bâtiment avec des rouleaux superposés : c’est le Temple, la Synagogue de Satan décrite dans la Bible.

2014-01-19 13.37.07

 

Sacrifice juif au Temple.

2014-01-19 13.37.53

 

La statue représentant la Synagogue a été vandalisée à la cathédrale de Strasbourg le 20 Mars 2007.

Une statue vandalisée à la cathédrale de Strasbourg

Site : La Croix : https://www.la-croix.com/Semaine-en-images/Une-statue-vandalisee-a-la-cathedrale-de-Strasbourg-_NG_-2007-03-20-520832

 

 Images des Judensau en Europe :

http://www.junglekey.fr/search.php?query=Judensau&type=image&lang=fr&region=fr&img=1&adv=1&start=50

Album Amicorum: Die Judensau

 

Die „Judensau“ (Aufn. aus welt.de)

See the source image

 

Réflexion : Si ces scuptures Judensau doivent être détruites, il est plus que certain que le Talmud, qui est une diarrhée verbale contre nous, Catholiques et Surtout contre Notre Seigneur Jésus et Notre Sainte Mère, doit l’être aussi : l’un ne se fera pas sans l’autre.

*****