Actes Anti-Chrétiens en France : + 220 % de 2008 à 2018.

Profanations, dégradations, vols, incendies… La France vit une recrudescence d’actes chrétiens. Les chiffres exclusifs de la Conférence des évêques de France et du ministère de l’Intérieur sur ce phénomène inquiétant.

 

Les actes antichrétiens sont en croissance. Exponentielle. Plus 220 % en France entre 2008 et 2018 !

infographie actes anti chrétiens 1

Le week-end de Pentecôte a malheureusement apporté son lot d’horreurs. Dans le diocèse de Toulouse, Mgr Robert Le Gall a déploré la profanation d’une centaine de tombes du cimetière de Terre-Cabade. Idem au col de l’Échelle, dans le diocèse de Gap, où Mgr Xavier Malle a dénoncé la vandalisation d’un monument aux morts et d’une chapelle. C’est à l’Ouest (régions Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente et Bretagne), puis à Paris et dans le Nord que les vandalisations et actes antichrétiens sont les plus nombreux.

FC 2162 - Anti-Chretien-web2

Si les chiffres explosent, l’approche de ce phénomène complexe reste minimaliste. À l’image du ministère de l’Intérieur qui se borne, chaque année, à communiquer un chiffre dépourvu d’explications rationnelles. Comme si une rixe entre deux sans-abri aux abords d’une église – par exemple à Saint-Sulpice à Paris – pouvait être classée avec des actes sataniques où le tabernacle – et donc la Présence réelle – est la cible principale, ainsi que ce fut le cas à Nîmes en février dernier. Voici en exclusivité des chiffres de la Conférence des évêques de France (CEF) qui tentent de hiérarchiser et surtout de distinguer parmi les « actes antichrétiens ».

FC 2162 - Anti-Chretien-web3

Ce phénomène restera toujours un scandale et un mystère. Le philosophe Rémi Brague explique combien le catholicisme bouscule la conception païenne du monde. Jésus-Christ est à portée de main, à portée de blasphème. Mais jamais, insiste le philosophe, les profanateurs ne pourront faire pire que la Passion. Les profanations, si graves soient-elles, ne sont que de tristes répliques du mystère de la Croix.

Protester contre les actes antichrétiens est salutaire. Et même nécessaire, comme le rappelle le député de la Manche Philippe Gosselin. Il porte devant l’Assemblée un projet de mission parlementaire pour enquêter sur la recrudescence de ces crimes. Le but ne consiste pas à « victimiser » les catholiques. La bonne attitude est sans doute celle des Franciscains de Cholet, qui proposent un « Skyfest » – trois jours d’adoration – du 21 au 23 juin, en réparation des profanations.

Screenshot_2019-06-21 Actes antichrétiens en France les chiffres exclusifs.png

 

Samuel Pruvot

Famille Chrétienne : https://t.co/8tyMIM8G8m

Un commentaire

  • rassurons nous, malgré cette haine anti-catholique,la Présence Réelle de NSJC n’est plus dans la quasi totalité des églises… La secte conciliaire en prend plein la figure, et c’est tant mieux, quant au patrimoine, il est déjà profané depuis longtemps…

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s