Archives mensuelles : octobre 2019

Liberté d’Expression : Compilation d’Appels au Meurtre Contre Eric Zemmour.

Il fallait s’en Douter, le Parquet ouvre une Enquête pour « Injures Publiques et Provocation à la Discrimination » contre Eric Zemmour.

Screenshot_2019-10-01 (3) Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(2)

 

 

Screenshot_2019-10-01 (3) Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(1)

 

Ce même Parquet ouvrira t’il une Enquête contre LES APPELS AU MEURTRE contre Eric Zemmour ?

Screenshot_2019-10-01 Ils veulent la mort d'Éric Zemmour - L'Incorrect

 

Screenshot_2019-10-01 Ils veulent la mort d'Éric Zemmour - L'Incorrect(1)

 

Screenshot_2019-10-01 Ils veulent la mort d'Éric Zemmour - L'Incorrect(2)

Screenshot_2019-10-01 Ils veulent la mort d'Éric Zemmour - L'Incorrect(3)

Screenshot_2019-10-01 Ils veulent la mort d'Éric Zemmour - L'Incorrect(4)

 

Screenshot_2019-10-01 Ils veulent la mort d'Éric Zemmour - L'Incorrect(5)

 

Rien n’a été saisi pour les Assassinats des Nôtres sur leur Terre.

RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN RIEN

Screenshot_2019-10-01 (4) Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter.png

 

Screenshot_2019-10-01 (3) Accueil Twitter(1)

R I E N.

Screenshot_2019-10-01 image de laura et mauranne at DuckDuckGo.png

Screenshot_2019-10-01 Ils veulent la mort d'Éric Zemmour - L'Incorrect(6)

Les Africains Noirs ont le Droit ! Nick Conrad disant « Tuez les Bébés Blancs » c’est Normal, il a le Droit !

Screenshot_2019-10-01 (3) Accueil Twitter(2)

 

Screenshot_2019-10-01 (3) Laly Lilou ( ChrystelRoseant) Twitter(3)

 

C’EST POURQUOI NOUS SOUTENONS ERIC ZEMMOUR, TOUT COMME NOUS AVONS SOUTENU HERVE RYSSEN, HENRY DE LESQUEN, DIEUDONNE, BORIS LE LAY, YVAN BENEDETTI, JEAN-MARIE BIGARD ET ALAIN SORAL POUR LA

LIBERTE TOTALE D’ EXPRESSION.

*****

 

Il serait Judicieux que le Parquet se penche sur les Grands Ancêtres dont TOUTE LA DOXA se revendique et très certainement lui-aussi d’ailleurs.

« Messieurs, il faut parler plus haut et plus vrai ! Il faut dire ouvertement qu’en effet les races supérieures ont un droit vis à vis des races inférieures parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont un devoir de civiliser les races inférieures. »

Jules Ferry. Discours devant la Chambre des Députés le 28 Juillet 1885.

 

Jean Jaurès (1859-1914)

Discours pour l’Alliance française, Albi, 1884 :

L’ Humanisme de Jean Jaurès.

Jean Jaurès, professeur à la Faculté des lettres de Toulouse, est un républicain français. La colonisation est pour lui un processus gagnant-gagnant. C’est une œuvre d’enrichissement intellectuel pour les colonisés, qui apprennent une vraie langue, et d’enrichissement matériel pour les colonisateurs qui, eux, savent déjà le français.
          Notre grand humaniste exprime les choses très clairement : les indigènes doivent produire (c’est-à-dire travailler pour les colons) et maintenir l’ordre (tout en étant subordonnés aux officiers français). Le fait qu’on les manipule en les faisant  » participer à l’administration de rares affaires  » est la manière républicaine de les exploiter.
 » …Quand nous prenons possession d’un pays, nous devons amener avec nous la gloire de la France, et soyez sûrs qu’on lui fera bon accueil, car elle est pure autant que grande, toute pénétrée de justice et de bonté. Nous pouvons dire à ces peuples, sans les tromper, que jamais nous n’avons fait de mal à leurs frères volontairement : que les premiers nous avons étendu aux hommes de couleur la liberté des Blancs, et aboli l’esclavage […]; que là enfin où la France est établie, on l’aime, que là où elle n’a fait que passer, on la regrette; que partout où sa lumière resplendit, elle est bienfaisante; que là où elle ne brille plus, elle a laissé derrière elle un long et doux crépuscule où les regards et les coeurs restent attachés. « 

 

            » … L’Alliance a bien raison de songer avant tout à la diffusion de notre langue : nos colonies ne seront françaises d’intelligence et de cœur que quand elle comprendront un peu le français. (…) Pour la France surtout, la langue est l’instrument nécessaire de la colonisation. (…)
Il faut que les écoles françaises multipliées, où nous appellerons l’indigène, viennent au secours des colons français, dans leur œuvre difficile de conquête morale et d’assimilation. (…)
Sur un million de Kabyles et d’Arabes, un centième à peine est passé dans nos écoles qui sont trop rares ; le reste nous ignore tout à fait et n’est français que par la conquête. Or quelle doit être notre ambition ? Que les Arabes et les kabyles, commandés par des officiers français, servent à la garde et à la police de l’Algérie, de telle sorte qu’une bonne partie de l’armée d’Afrique puisse en cas de péril aller à une autre frontière : qu’ils entrent peu à peu dans nos mœurs politiques et participent à l’administration de rares affaires, enfin qu’ils deviennent le plus possible des producteurs. Mais si nous n’enseignons pas le français aux plus intelligents d’entre eux, comment pourrons-nous les subordonner à nos officiers (…) ? « 
(Cité par Raoul Girardet : Le nationalisme français, , Ed. Seuil, 1983)

Se partager le gâteau, pacifiquement et  en toute bonne conscience

      Dans cet article de Jaurès, paru en 1896 dans La petite République, le plus remarquable est que les peuples colonisés sont condamnés à la passivité. L’amélioration de leur sort dépend entièrement des socialistes des pays colonisateurs, qui par ailleurs se donnent pour tâche de préserver, par l’entente, les intérêts économiques de leurs pays respectifs. L’intérêt des populations dominées  est seulement de subir le traitement « le plus humain ».

« La première règle pratique, c’est de veiller constamment à ce que les compétitions coloniales des divers peuples ne puissent jamais aboutir entre eux à la guerre. Il faudra pour cela que les socialistes aient le courage, chacun dans sa nation, de blâmer les prétentions excessives. Les socialistes n’y pourront réussir et ne pourront même s’y employer sérieusement qu’en suivant de très près, et pour ainsi dire au jour le jour, le mouvement colonial.

La deuxième règle, pour les socialistes de tous les pays, sera de demander pour les peuples vaincus ou les races soumises de l’Asie, de l’Amérique, de l’Afrique le traitement le plus humain, le maximum de garanties. Qu’il s’agisse des Hindous dominés par l’Angleterre, des Arabes dominés par la France ou des races africaines que se disputent et se partagent tous les peuples de l’Europe, c’est le devoir des socialistes de prendre, dans le Parlement de chaque pays, l’initiative des propositions humaines ou des protestations nécessaires. Cette action socialiste se produira, en chaque pays, avec d’autant plus de force et d’autorité qu’elle sera universelle et universellement probe, et que nul ne pourra y soupçonner un piège.

Enfin, il me semble que les socialistes devraient avoir comme troisième règle de marquer de plus en plus d’un caractère international les principales forces économiques que se disputent avidement les peuples. Il est visible par exemple, à l’heure actuelle, que tous les peuples européens cheminent vers les sources du Nil, parce que la possession du haut Nil et des grands lacs africains donne la maîtrise de l’Egypte et de tout le développement africain : c’est là le secret de tous les efforts, publics ou cachés, de toutes les combinaisons, loyales ou perfides, des peuples européens en Afrique, depuis dix ans surtout ; et il est possible que ces rivalités, en s’exaspérant, aboutissent à la guerre. Pourquoi un système de garanties internationales n’assurerait-il pas le libre passage du Nil, de la source à la mer, à toutes les activités, comme on a fait déjà pour le Danube et pour le canal de Suez ? »

Un sang impur dans les colonies ?

             Dans l’article « La question juive en Algérie » du 1er mai 1895, publié dans La Dépêche, grand quotidien de gauche de Toulouse, Jean Jaurès donne son opinion sur les Juifs. Depuis 1892, Jaurès voit dans l’antisémitisme un « véritable esprit révolutionnaire ».
              L’antisémitisme populaire, qui se double d’un anticapitalisme, était regardé par un certain nombre de socialistes français historiques (Fourier, Proudhon, Lafargue, Rochefort entre autres) comme un mouvement sympathique, propre à ébranler le grand Capital.
Dans les villes, ce qui exaspère le gros de la population française contre les Juifs, c’est que, par l’usure, par l’infatigable activité commerciale et par l’abus des influences politiques, ils accaparent peu à peu la fortune, le commerce, les emplois lucratifs, les fonctions administratives, la puissance publique . (…) En France, l’influence politique des Juifs est énorme mais elle est, si je puis dire, indirecte. Elle ne s’exerce pas par la puissance du nombre, mais par la puissance de l’argent. Ils tiennent une grande partie de de la presse, les grandes institutions financières, et, quand ils n’ont pu agir sur les électeurs, ils agissent sur les élus. Ici, ils ont, en plus d’un point, la double force de l’argent et du nombre. »
(cité par Michel Winock, La France et les Juifs, Ed. Seuil, 2004)

A propos des Juifs, (Jaurès a alors 38 ans ; il n’est pas un jeune écervelé), il n’y a pas que l’Algérie :

            « Nous savons bien que la race juive, concentrée, passionnée, subtile, toujours dévorée par une sorte de fièvre du gain quand ce n’est pas par la force du prophétisme, nous savons bien qu’elle manie avec une particulière habileté le mécanisme capitaliste, mécanisme de rapine, de mensonge, de corset, d’extorsion ».

( Discours de J. Jaurès au Tivoli en 1898 ; cité par B. Poignant, Ouest-France 13 décembre 2005 )

 

Le Plus « Grand Ancêtre » pour la Fin :

VOLTAIRE, le plus Grand Antisémite que cette Terre ait connu !

 

Juste quelques citations car ça Pique !

 

« Nous avons les Juifs en horreur, et nous voulons que tout ce qui a été écrit par eux et recueilli par nous porte l’empreinte de la Divinité. Il n’y a jamais eu de contradiction si palpable. » (Salomon – P. 360.)

*

« Notre sainte Église, qui a les Juifs en horreur, nous apprend que les livres juifs ont été dictés par le Dieu créateur et père de tous les hommes ; je ne puis en former aucun doute, ni me permettre même le moindre raisonnement. » (Essai sur les mœurs, éd. R. Pomeau, Garnier, I, p. 129.)

*

« Leurs fameux rabbins Maïmonide, Abrabanel, Aben-Esra, et d’autres, avaient beau dire aux chrétiens dans leurs livres : “Nous sommes vos pères, nos écritures sont les vôtres, nos livres sont lus dans vos églises, nos cantiques y sont chantés” ; on leur répondait en les pillant, en les chassant, ou en les faisant pendre entre deux chiens ; on prit en Espagne et en Portugal l’usage de les brûler. Les derniers temps leur ont été plus favorables, surtout en Hollande et en Angleterre, où ils jouissent de leurs richesses, et de tous les droits de l’humanité, dont on ne doit dépouiller personne. » (Essai sur les mœurs, ch. ciii ; 1761 ; II, 63.)

*

Dans une lettre à D’Alembert du 13 février 1764, à propos du Traité sur la tolérance, Voltaire répond à la critique qui lui est faite au sujet du tableau qu’il donne des Juifs dans le Traité sur la tolérance. Voltaire parle de lui à la troisième personne :

« Le bon homme, auteur de la Tolérance, n’a travaillé qu’avec les conseils de deux très savants hommes. Vous vous doutez bien que ce n’est pas de son chef qu’il a cité de l’hébreu. Ces deux théologiens sont convenus avec lui, à leur grand étonnement, que ce peuple abominable, qui égorgeait, dit-on, vingt-trois mille hommes pour un veau, et vingt-quatre mille pour une femme, etc., ce même peuple pourtant donne les plus grands exemples de tolérance ; il souffre dans son sein une secte accréditée de gens qui ne croient ni à l’immortalité de l’âme ni aux anges. Il a des pontifes de cette secte. trouvez-moi sur le reste de la terre une plus forte preuve de tolérantisme dans un gouvernement. Oui, les Juifs ont été aussi indulgents que barbares ; il y en a cent exemples frappants : c’est cette énorme contradiction qu’il fallait développer, et elle ne l’a jamais été que dans ce livre. »

*

D’Alembert encore plus Antisémite que Voltaire, c’est pas peu dire, reproche donc à Voltaire que son discours  ne soit pas exclusivement injurieux envers les juifs :

« Les Juifs, cette canaille bête et féroce, n’attendaient que des récompenses temporelles, les seules qui leurs fussent promises : il ne leur était défendu ni de croire, ni d’attaquer l’immortalité de l’ame, dont leur charmante loi ne leur parlait pas. Cette immortalité était donc une simple opinion d’école, sur laquelle leurs docteurs étaient libres de se partager, comme nos vénérables théologiens se partagent en scotistes, thomistes, malebranchistes, descartistes et autres rêveurs et bavards en istes. Direz-vous pour cela que ces messieurs sont tolérans, eux qui jetteraient si volontiers dans le même feu calvinistes, anabaptistes, piétistes, spinosistes, et surtout philosophes, comme les Juifs auraient jeté philistins, jébuséens, amorrhéens, cananéens, etc., dans un beau feu que les pharisiens auraient allumé d’un côté, et les saducéens de l’autre ? Juifs et chrétiens, rabbins et sorbonistes, tous ces polissons consentent à se partager entre eux sur quelques sottises ; mais tous crient de concert haro sur le premier qui osera se moquer des sottises sur lesquelles ils s’accordent. C’est une impiété de ne pas convenir que Dieu est habillé en rouge, mais ils disputent entre eux si les bas sont de la couleur de l’habit. »  (Lettre de D’Alembert à Voltaire, 22 fév. 1764.)

*

« Il est certain que la nation juive est la plus singulière qui jamais ait été dans le monde. Quoiqu’elle soit la plus méprisable aux yeux de la politique, elle est, à bien des égards, considérable aux yeux de la philosophie. » (QE, art. Juifs, I.)

« Vous demandez quelle était la philosophie des Hébreux ; l’article sera bien court : ils n’en avaient aucune. Leur législateur même ne parle expressément en aucun endroit ni de l’immortalité de l’ame ni des récompenses d’une autre vie. » (QE, art. Juifs, I.)

*

« Ne me reprochez pas de ne vous point aimer : je vous aime tant, que je voudrais que vous fussiez tous dans Hershalaïm au lieu des Turcs qui dévastent tout votre pays, et qui ont bâti cependant une assez belle mosquée sur les fondements de votre temple, et sur la plate-forme construite par votre Hérode. Vous cultiveriez ce malheureux désert comme vous l’avez cultivé autrefois ; vous porteriez encore de la terre sur la croupe de vos montagnes arides ; vous n’auriez pas beaucoup de blé, mais vous auriez d’assez bonnes vignes, quelques palmiers, des oliviers et des pâturages. Quoique la Palestine n’égale pas la Provence, et que Marseille seule soit supérieure à toute la Judée, qui n’avait pas un port de mer ; quoique la ville d’Aix soit dans une situation incomparablement plus belle que Jérusalem, vous pourriez faire de votre terrain à peu près ce que les Provençaux ont fait du leur. Vous exécuteriez à plaisir, dans votre détestable jargon, votre détestable musique.[…] Retournez en Judée le plus tôt que vous pourrez. Je vous demande seulement deux ou trois familles hébraïques pour établir au mont Krapack, où je demeure, un petit commerce nécessaire. Car si vous êtes de très ridicules théologiens (et nous aussi), vous êtes des commerçans très intelligens, ce que nous ne sommes pas. » (QE, art. Juifs, IV, Sixième lettre.)

« Loin de vous haïr, je vous ai toujours plaints. Si j’ai été quelquefois un peu goguenard, comme l’était le bon pape Lambertini mon protecteur, je n’en suis pas moins sensible. Je pleurais à l’âge de seize ans quand on me disait qu’on avait brûlé une mère et une fille pour avoir mangé debout un peu d’agneau cuit avec des laitues le quatorzième jour de la lune rousse ; et je puis vous assurer que l’extrême beauté qu’on vantait dans cette fille n’entra point dans la source de mes larmes, quoiqu’elle dût augenter dans les spectateurs l’horreur pour les assassins, et la pitié pour la victime. » (QE, art. Juifs, IV, Première lettre, à MM. Joseph Ben Jonathan, Aaron Mathataï et David Wincker.)

« Il se peut que les nègres d’Angola et ceux de Guinée soient beaucoup plus anciens que vous, et qu’ils aient adoré un beau serpent avant que les Égyptiens aient connu leur Isis, et que vous ayez habité auprès du lac Sirbon ; mais les nègres ne nous ont pas encore communiqué leurs livres. » (QE, art. Juifs, IV, Seconde lettre. De l’antiquité des Juifs.)

Si Voltaire résidait aujourd’Hui en France, je pense que la Sanction Pénale serait : DEHORS DE LA REPUBLIQUE MACONNIQUE A VIE.

 

Nous voyons bien qu’Aujourd’hui les discours qui se tiennent, partout, n’ont Rien à voir avec les propos que tenaient les Grands Ancêtres.

 

On ne peut même pas parler du GENOCIDE VENDEEN qui a pourtant bien eu lieu.

Screenshot_2019-10-01 Un génocide vendéen Mathilde Larrère rectifie Patrick Buisson - Par La rédaction Arrêt sur images

Screenshot_2019-10-01 Un génocide vendéen Mathilde Larrère rectifie Patrick Buisson - Par La rédaction Arrêt sur images(1)

 

C’est dire combien il est Urgent d’Abolir la République pour que Renaisse la France dans laquelle LA LIBERTE D’EXPRESSION reprendra ses Droits.

 

 

 

Quand Renaît la Vérité, le Mensonge sonne l’hallal-i !

Rien de mieux qu’un discours Vrai, tel celui d’Eric Zemmour, pour faire sortir le Loup de la Bergerie.

Et le Loup n’a pas tardé : Le CCIF, qui n’a aucune légitimité en France vient de sortir de sa Tannière.

Cette Organisation devrait oeuvrer en Israël Terre Arabe Millénaire -Esplanade des Mosquées- et non en France, pays dans lequel il n’y a AUCUNE MOSQUEE antérieure à la république.

Screenshot_2019-10-01 (3) CCIF ( ccif) Twitter

Tout d’abord, cette structure devrait enlever le mot FRANCE de son Logo. Elle n’est que le reflet de la république maçonnique et Non de la France.

Reste à savoir QUI a permis à cette organisation de s’implanter en France, pays dans lequel, je le répète, l’Islam n’a AUCUNE LEGITIMITE.

 

Cette Organisation douteuse se permet de donner son Avis aux Français Catholiques et Nationalistes.

Screenshot_2019-10-01 (3) CCIF ( ccif) Twitter(2)

 

De plus, cette Organisation Etrangère à la France Française se permet de mettre des Catégories Politiques et des Gens dans des Cases qu’elle même désigne !

Reste à savoir qui est réellement à la manoeuvre derrière cette structure qui nous présente un « tableau » dépeint avec un Débilisme aïgue.

Screenshot_2019-10-01 (3) CCIF ( ccif) Twitter(4)

 

 

Raphaël Enthoven mis à « Droite » alors qu’il est un Cosmopolite Progressiste Anti-raciste qui n’a comme Horizon que l’UNIVERSALISME, Comme la Licra !

Ou le Communisme Revisité du XXIème si vous préférez.

Screenshot_2019-10-01 (3) CCIF ( ccif) Twitter(3)

 

Pour que le Bouquet embaume encore plus l’atmosphère, l’UJFP dresse un « Procés-Verbal » contre Eric Zemmour et la Convention de la Droite.

 

L’UJFP c’est « L’Union Juive FRANCAISE Pour la Paix ».

 

Nous apprécions, encore une Fois,  le mot « Française » dans cette autre Structure Anti-Française, qui est absolument REPUBLICAINE.

 

Screenshot_2019-10-01 (3) CCIF ( ccif) Twitter(1)

 

Voilà le Discours de l’UJFP :

Islamophobie et négationnisme : l’ignoble tour de force d’Éric Zemmour

dimanche 29 septembre 2019

Tout le gratin des névrosé.e.s du « grand remplacement », de l’« inversion de la colonisation » et de « l’extermination de l’homme blanc hétérosexuel catholique » s’est donné rendez-vous à Paris ce samedi, à l’initiative de Marion Maréchal-Le Pen, organisatrice de la première « Convention de la droite » [*]. Au programme, les obsessions habituelles : immigration, islam et dissolution de l’identité virilo-nationale.

 

À l’aise comme un poisson dans les eaux croupies des droites extrêmes, Éric Zemmour, le médiacrate au racisme encore récemment avéré, s’est fendu d’une intervention particulièrement odieuse – et particulièrement applaudie –, dont une petite phrase prononcée sur le ton du bon mot nous a heurté plus encore que toutes les autres : « Le nazisme est parfois un peu raide et intolérant, mais de là à le comparer avec l’islam… ».

Il fallait le voir jubiler à l’avance, certain de son effet sur une foule acquise à ses thèses nauséabondes. Il ne s’est d’ailleurs pas trompé : l’audience l’interrompit par un rire unanime. Rien, dans cette phrase, ne prête pourtant à sourire. L’islam, religion et culture partagées par des millions de femmes, d’hommes et d’enfants dans ce pays, est assimilé à l’idéologie la plus meurtrière du XXème siècle. Celui là-même qui vient d’être condamné pour islamophobie continue de cracher au visage de tou.te.s les Musulman.e.s de France, relayé d’ailleurs en toute tranquillité par des chaînes d’information continue.

À y regarder de plus près, nos concitoyen.ne.s de religion ou de culture musulmane ne sont pas les seul.e.s que Zemmour insulte. Ce genre de comparaison vulgaire et haineuse participe d’une relativisation de la violence antisémite constitutive de l’idéologie nazie, et par là même des soubassements de la destruction des JuifVEs d’Europe, ce qui relève sans équivoque du négationnisme le plus crasse. Cette phrase, et plus encore son acceptation enthousiaste, est l’illustration manifeste que l’islamophobie et l’antisémitisme sont les revers d’une même pièce, et que toutes les formes de racisme font système, rendant illusoire la prétention de lutter contre l’une sans s’attaquer à toutes les autres.

L’UJFP condamne la malice détestable de cette phrase qui trivialise le nazisme pour mieux discréditer l’islam, réussissant l’ignoble tour de force de joindre le négationnisme à l’islamophobie. Honte à Zemmour !

La Coordination nationale de l’UJFP, le 29 septembre 2019.

Fin du Discours.

 

Que dit L’Organisation Islamique CCIF implantée en France (par QUI ?) lorsque son Ami et Condisciple Président de la Ligue des Imams de Belgique est accusé de discours haineux envers les juifs ?

 

Nous aimerions une Réponse Nous, CATHOLIQUES LEGITIMES DE FRANCE ET DE NAVARRE.

 

L’UJFP n’a pipé mot également, à notre connaissance.

 

Que va nous dire le CCIF sur cette affirmation qu’il n’a JAMAIS Démenti ?

Screenshot_2019-10-01 17 fois par jour, les musulmans prient contre les chrétiens et les juifs (Sami Aldeeb 10) - YouTube.png

 

Et c’est cette structure islamique qui vient Faire des LECONS DE MORALE EN FRANCE ?

 

Combien de fois le CCIF a t’il condamné les ASSASSINATS DES FRANCAIS BLANCS CHEZ EUX PAR DES MIGRANTS TOUS MUSULMANS ?

 

Et ces Gens se permettent de s’offusquer d’un Discours de Vérité alors qu’ils sont les ROIS DE LA TAQÎYA.

 

Comme le dit Admirablement l’Abbés Pagés :

« Qui peut Venir après le Christ sinon l’AntéChrist ».

 

 

« On ne peut pas être Algérien et Français ».

« On ne pas être Marocain et Français ».

« On n’a qu’une seule Maman ».

« On ne peut servir qu’une seule Patrie ».

« Je m’appelle Farid, je suis de culture Musulmane et j’ai Honte ».

 

Nous attendons l’Avis « Eclairé » de la Structure CCIF, laquelle, avec ou sans HAINE, n’a RIEN A FAIRE EN FRANCE, FILLE AÎNEE DE L’EGLISE CATHOLIQUE.

 

Screenshot_2019-10-01 image de la france catholique at DuckDuckGo

 

Pas d’Institut du Monde Arabe en France Catholique.

 

Au fait, A qui sert  « L’Institut du Monde Arabe » ……………………………………au CCIF ?

 

Screenshot_2019-10-01 (3) Accueil Twitter(1)

 

 

 

Plein Feu sur Eric Zemmour !

 Eric Zemmour encore et Toujours sous le « Feu des Candélabres ».

Screenshot_2019-10-01 (2) LICRA sur Twitter Après les propos ignobles d'Éric Zemmour prononcés lors d'un symposium d'extrêm[...]

Eric Zemmour exprime des faits réels sur l’Extermination de l’Homme Blanc PROGRAMMEE par l’Oligarchie Mondiale qui déverse l’Afrique dans l’Europe ainsi que l’Islam.

 

Discours de la « Convention de la Droite » du 28 Septembre 2019.

 

Mais c’est Mieux pour la LICRA lorsque c’est Rokhaya Diallo qui crache contre Les Français Blanc, et les affûble de Tous les Maux.

C’est Normal me direz-vous, elle est payée pour ça !

Oui, vous répondrais-je. Rokhaya Diallo oeuvre pour les »Young Leaders » Organisation Etrangère qui IMPOSE le Cosmopolitisme partout dans les Nations Européennes Blanches.

Et ça, la LICRA aime cela en tant qu’Universalistes qu’ils se disent !

Screenshot_2019-10-01 (3) Rokhaya Diallo ( RokhayaDiallo) Twitter

 

Imaginez si Un Français Blanc écrivez : »L’Afrique, tu l’Aimes ou tu la Fermes » !!!

Screenshot_2019-10-01 (3) Rokhaya Diallo ( RokhayaDiallo) Twitter(1)

 

Diallo peut parler de LA RACE Librement alors qu’elle a été un des agents à faire supprimer ce mot DU DICTIONNAIRE FRANCAIS.

Screenshot_2019-10-01 (3) Rokhaya Diallo ( RokhayaDiallo) Twitter(2)

 

Diallo fait la Promotion du Métissage pour le plus Grand Plaisir de la LICRA.

Screenshot_2019-10-01 (3) Rokhaya Diallo ( RokhayaDiallo) Twitter(4)

 

L’on voit clairement toute l’imposture de ces Gens antiracistes au travers de cette photo.

LES PREMIERS ESCLAVES ETAIENT DES BLANCS SLAVES.

Screenshot_2019-10-01 (3) Rokhaya Diallo ( RokhayaDiallo) Twitter(5)

LA TRAITE DES BLANCS SLAVES DU VIII AU XVIII EME SIECLE PAR DES AFRICAINS, d’où le Nom ESCLAVE.

Alexandre Skirda

POLEMIA : https://www.polemia.com/la-traite-des-slaves-lesclavage-des-blancs-du-viiie-au-xviiie-siecle-de-alexandre-skirda/

 

Screenshot_2019-10-01 « La Traite des Slaves l’esclavage des Blancs du VIIIe au XVIIIe siècle » de Alexandre Skirda.png

 

Que pensent les Internautes de Rokhaya Diallo ?

 

Screenshot_2019-10-01 (3) rokaya dialo - Recherche Twitter Twitter(6)

Screenshot_2019-10-01 (3) rokaya dialo - Recherche Twitter Twitter(4)

Screenshot_2019-10-01 (3) rokaya dialo - Recherche Twitter Twitter(7)

Screenshot_2019-10-01 (3) rokaya dialo - Recherche Twitter Twitter(5)

Screenshot_2019-10-01 (3) rokaya dialo - Recherche Twitter Twitter(3)

Screenshot_2019-10-01 (3) rokaya dialo - Recherche Twitter Twitter(2)

Screenshot_2019-10-01 (3) rokaya dialo - Recherche Twitter Twitter(1)

Screenshot_2019-10-01 (3) rokaya dialo - Recherche Twitter Twitter

 

Cette Femme, que l’on Manoeuvre Admirablement, n’a pas encore bien compris que TOUT A UNE FIN et que La Fin de son Verbiage Vomitif est Proche.

 

Lorque les Français sont à Bout, ils vont jusqu’au bout, qu’elle n’oublie pas cela.

Ses Maîtres sont bien planqués tandis qu’elle est mise un peu partout pour diffuser leur Poison.

Qu’elle n’oublie pas qu’elle a déjà été dégagée :

https://www.france24.com/fr/20171220-france-conseil-national-numerique-polemique-eviction-rokhaya-diallo-racisme-etat

 

Eric Zemmour, lui, ne sera Jamais dégagé, DE NULLE PART.

Riposte Laïque : https://ripostelaique.com/rokhaya-diallo-une-africaine-complexee-par-sa-negritude.html

Rokhaya Diallo, une Africaine complexée par sa négritude.

 

Eric Zemmour, le Français-Juif qui parle LIBREMENT .

Screenshot_2019-10-01 (3) Rokhaya Diallo ( RokhayaDiallo) Twitter(3)

Aux Français Catholiques et Nationalistes

Screenshot_2019-10-01 Charles Maurras — Wikipédia

 

« LES LIBERTES NE S’OCTROIENT PAS, ELLES SE PRENNENT. »

Charles Maurras.

DISCUSSION DE TRAIN TRES DRÔLE AVEC UNE THEOLOGIENNE PROTESTANTE ALLEMANDE, par Laurent Glauzy

La semaine dernière, je prends le train en Allemagne. A peine assis, j’ouvre mon livre. Ma voisine, une Allemande de Munich, me demande : Ah mais vous êtes Français. Quelle belle langue! De quoi s’agit-il ? »

Je réponds : « C’est Mgr Delassus ». Et je lui montre la couverture de la Conjuration antichrétienne.

Je précise qu’il faut vraiment aimé lire Mgr Delassus, car le poids de ce pavé prend bien la moitié du sac à dos :::)))

La dame me demande, « Vous êtes prêtre ? »

(Je peux comprendre la question car je n’ai ni soutane, ni bague).

-« Non, je suis écrivain »
– « Je suis docteur en Théologie, à l’université de Munich » et elle continue en me questionnant sur le thème. Entre temps, elle m’expose qu’elle est protestante.

(Je sens que l’on va rire)

Je lui explique que je suis catholique traditionnel, que je vais à la messe tous les jours. Que j’écris sur le créationnisme. Un thème comme tant d’autres où visiblement elle ne connaissait rien.

Elle me rétorque : « Mais vous savez, maintenant, il n’y a plus de grandes différences entre les catholiques et les protestants.

Je réponds : « Bien entendu Madame, le Vatican est devenu sataniste et franc-maçon. »

Et comme j’aime être plaisantin, je lui rappelle avec un sourire à peine déguisé : « Madame, vous êtes protestante. Vous vous souvenez il y a dix ans environ, la représentante de l’église protestante en Allemagne, Dr Margot Kässmann, avait été arrêtée saoule au volant de sa voiture. Que devient-elle ? »

Elle me rétorque avec sa politesse très universitaire : « le train arrive en gare de Mannheim. Il va ensuite rouler en marche arrière. Je dois changer de place pour être dans le sens de la marche et ne pas être malade. » A la bonne heure, je me lève pour lui laisser la voie libre.

Je vais ensuite à la voiture bar. Le serveur de la Deutsch Bahn me demande en français : « Vous êtes français ? (…) J’adore parler français, poursuit-il. Je suis Brésilien et j’ai appris le français en Suisse. Juste avant vous j’ai parlé français avec des Marocains »

J’ai réglé mon chocolat chaud, et je suis parti. Il y a des jours, la vie est plus dure que d’autres.

 

PHOTOGRAPHIE : DR MARGOT KÄSSMANN, ANCIENNE RESPONSABLE DES EGLISE PROTESTANTS ALLEMANDE, QUI FUT PRISE AU VOLANT DE SA VOITURE SAOULE EN 2009. Le Dr Kässmann, femme de grande culture, s’était opposée par ailleurs avec courage et brio à la présence des troupes allemandes en Afghanistan.

Hervé Ryssen : « L’islam, les Arabes et les sionistes : de l’eau dans le gaz ».

Un musulman peut aimer la France, certes. Et un juif aussi peut aimer la France : une France qu’ils veulent tous, les uns et les autres, multiculturelle, républicaine, métissée.

Voici quelques commentaires et quelques anecdotes assez révélatrices. https://vk.com/hryssen http://herveryssen-leslivres.hautetfo… https://twitter.com/HRyssen

« J’ajoute que je serai présent à la journée de Synthèse nationale samedi 12 et dimanche 13 octobre à Rungis. » http://synthesenationale.hautetfort.com/

 

 

Site : L’islam est une création talmudique : https://www.dieu.pub/viewtopic.php?t=29523

2014.

Les recherches récentes de prêtres catholiques vont toutes dans le même sens : il faut regarder du côté du judaïsme talmudique et des hérésies judéo-chrétiennes qui pullulaient en Arabie à l’époque pour cerner correctement les origines de l’islam. Cela vient confirmer ce que disait déjà le Docteur de l’Eglise Saint Alphonse de Liguori au XVIIIè siècle (cliquez ici), ou encore l’excellent chercheur Alain Pascal dans un livre malheureusement introuvable datant de 2001 (cliquez ici), qui rapprochait l’islam de la kabbale. Lire aussi l’article de l’abbé Nitoglia ici.

A noter que si l’on en croit le grand théologien musulman Youssef al-Qaradawi, l’islam aurait disparu depuis longtemps sans la terreur qui s’abat depuis 1400 ans sur ceux qui souhaitent quitter cette secte (cliquez ici)

1) Hanna Zakarias (pseudo du Père Gabriel Théry) – De Moïse à Mahomet (1955)Acheter le livre

Une étude fameuse sur l’islam, dont l’auteur affirme ici qu’il est une création juive, par un rabbin de la Mecque. « L’Islam comme religion spécifique – écrit l’auteur – est un mythe. Son nom véritable et originel est JUDAÏSME : un avertisseur de la religion d’Israël (sourates XXV & LXXIII ; ici t. I, p. 177) ».

2) Père Joseph Bertuel – L’islam, ses véritables origines (1981)Acheter les 3 tomes

Le disciple du Père Théry, le Père Bertuel, reprend la thèse démontrant que la vraie source du Coran et de l’Islam serait en fait tout simplement l’idée d’un zélateur juif de la diaspora, désirant combattre l’idolâtrie locale, et qui aurait enseigné à un jeune disciple arabe local, le futur Prophète Muhammad, avec naturellement des idées anti-chrétiennes, la doctrine juive (L’Ancien Testament juif), soit un judaïsme classique des temps postérieurs à la destruction du Temple de Jérusalem (fin du premier Siècle).

3) Frère Bruno Bonnet-Eymard – Le Coran, traduction et commentaires (1988 – 2011) – Acheter le Tome 1, le Tome 2, Tome 3

Enfin le vrai Coran… Trente ans de travail ont livré le secret. « Votre humilité dût-elle en souffrir, vous êtes le premier, vous n’avez pas de devancier, vous avez ouvert et pavé lentement un chemin sur lequel les érudits, les islamologues occidentaux, les historiens des religions, les âmes religieuses et les musulmans eux-mêmes, pourront avancer d’un pas sûr…

« Certes, tant en Orient qu’en Occident, chrétiens, juifs talmudiques et arabes musulmans seront stupéfaits de la traduction que vous leur présentez, comme une découverte du texte original, authentique. Mais je n’y lis rien de choquant, d’indigne. Au contraire cet écrit y retrouve une grandeur quasi biblique, voire évangélique, que souvent les interprétations grossières du hadit avaient occultée et avilie… Voici que le Coran nous apparaît relevé bien au-dessus de ces ignominies, et son auteur lavé de tout soupçon, comme l’égal des plus grands inventeurs et fondateurs de religions que l’histoire connaisse. » Abbé de Nantes

http://bibliothequedecombat.wordpress.c … de-lislam/

L’Angleterre est un cloaque. L’Angleterre est le vivier fertile des fondamentalistes musulmans. Son raisonnement social est de permettre a toutes les religions de prêcher ouvertement. Mais cela est déraisonnable puisque aucune des autres religions ne prêchent la violence apocalyptique. Pourtant, l’Angleterre le permet…-Wole Soyinka

*****

Les origines juives de l’Islam, par Laurent Glauzy

 

https://profidecatholica.com/2018/03/02/les-origines-juives-de-lislam-par-laurent-glauzy/

Cette courte vidéo, 2 minutes, expose les raisons juives de la création de l’Islam par le rabbin de la Mecque qui écrivit le premier Coran. Les juifs, considérés comme le peuple déicide, craignaient l’expansion fulgurante du catholicisme. Il s’agit d’endiguer cette vague qui allait causer la mort du judaïsme et peut-être aussi à long terme la disparition des juifs.

Sur ce site, j’expose souvent que le catholicisme est la seule religion des miracles. Et, Saint Jean Chrysostome (+ 407) argumente que dès la Crucifixion les juifs perdent leur prophète, sont disséminés dans le monde entier et le temple est détruit pour la seconde fois.

Les satanistes acquièrent à plus de 5.000 dollars des hosties consacrés pour blasphémer le Christ. Des hosties transformés en chair demeurent intact comme au VIIIe siècle, à Lanciano. Et le rhésus est le même que le linceul de Turin.

Aujourd’hui, des rabbins reconnaissent que l’Islam est le balai du sionisme. Seulement du sionisme? Il ne fait aucun doute que si les musulmans continuent de blasphémer le Christ par la négation de l’Esprit-Saint (un des péchés mortel) leur âme périra en enfer pour l’Éternité.

Dans mon entreprise littéraire, j’aurais pu garder le silence, et « caresser les musulmans dans le sens du poil ». Mais la sauvegarde d’une âme est bien plus importante. Le Christ dit qu’il redescendrait sur la Croix pour sauver une seule âme. Mohammed est exactement l’inverse de cette générosité.

Photographie : saint Jean Chrysostome

 

*****

Réflexion.

Dans la France Catholique et Royale, il n’avait pas lieu à devoir répondre à des Musulmans ni à des Juifs.

Parce-que Nos Rois n’ont JAMAIS fait venir dans le Royaume ni des Musulmans ni des juifs.

La présence de Musulmans et de juifs en masse a eu lieu « grâce » à la république maçonnique qui voulait « Régénérer » le peuple Français en Important sur le sol Français des Africains en masse pour Créer « L’HOMME NOUVEAU » lavé de tout passé.

De Gaulle, face à l’ampleur du Désastre, rétro-Pédala :

« L’intégration, c’est une entourloupe pour permettre que les musulmans qui sont majoritaires en Algérie à dix contre un, se retrouvent minoritaires dans la République française à un contre cinq. C’est un tour de passe-passe puéril ! On s’imagine qu’on pourra prendre les Algériens avec cet attrape-couillons ? Avez-vous songé que les Arabes se multiplieront par cinq, puis par dix, pendant que la population française restera presque stationnaire ? Il Y aurait deux cents, puis quatre cents députés arabes à Paris ? Vous voyez un président arabe à l’Élysée ? »
(Charles de Gaulle, rapporté par Alain Peyrefitte).

« Et puis, Delbecque, vous nous voyez mélangés avec des Musulmans ? Ce sont des gens différents de nous. Vous nous voyez mariant nos filles avec des Arabes ? »
(Cité par J.R. Tournoux, La tragédie du Général, Éditions Plon, 1967).

« Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont les Arabes, les Français sont les Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? »
(Cité par A. Peyrefitte. C’était de Gaulle. Éditions Gallimard, 2000. Propos tenus le 5 mars 1959).

« Qu’est-ce que les Arabes ? Les Arabes sont un peuple qui, depuis les jours de Mahomet, n’ont jamais réussi à constituer un État… Avez-vous vu une digue construite par les Arabes ? Nulle part. Cela n’existe pas. Les Arabes disent qu’ils ont inventé l’algèbre et construit d’énormes mosquées. Mais ce fut entièrement l’œuvre des esclaves chrétiens qu’ils avaient capturés… Ce ne furent pas les Arabes eux-mêmes… Ils ne peuvent rien faire seuls. »
(Cité par Cyrus Sulzberger, Les derniers des géants, Éditions Albin Michel, 1972)

Source.
http://www.bladi.net/forum/129894-degaules-musulmans/

 

De Gaulle sur les Juifs :

 

Il a fallu, devant l’Ampleur que prenait l’immigration musulmane, que le Communiste Français Georges Marchais Monte au Créneau CONTRE L’IMMIGRATION MAHOMETANE.

Georges Marchais PCF en 1980 : « Il faut stopper l’immigration Officielle et Clandestine ».

 

 

EN 2014 L’INSEE PASSE SOUS SILENCE LA VRAIE IMMIGRATION, CELLE DE L’AFRIQUE.

INSEE 2014 : https://www.insee.fr/fr/statistiques/1281393

Screenshot_2019-10-01 Les immigrés récemment arrivés en France - Insee Première - 1524.png

 

LES VRAIS CHIFFRES DE L’IMMIGRATION AFRICAINE MUSULMANE EN FRANCE en 2019

 

Le Figaro : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/06/19/01016-20180619ARTFIG00310-les-chiffres-de-l-immigration-en-france.php

Screenshot_2019-10-01 Les chiffres de l'immigration en France .png

INFOGRAPHIES – À deux semaines d’un débat parlementaire sur l’immigration, souhaité par le président Macron, Le Figaro propose dix graphiques pour mesurer l’étendue réelle du phénomène migratoire en France sur plusieurs décennies.

Connaissez-vous le nombre d’immigrés en France? Combien y a-t-il de naturalisations chaque année? Autant de questions auxquelles il n’est pas évident de répondre, même en ordre de grandeur, malgré l’omniprésence du débat en France. Et ce d’autant que les autorités françaises établissent généralement leur communication en s’appuyant sur les chiffres publiés d’une année sur l’autre, ce qui ne permet pas de mesurer l’ampleur du phénomène à long terme.

» LIRE AUSSI – Renaud Girard: «Immigration: arrêtons l’appel d’air européen!»

En 2018, l’anthropologue et démographe François Héran, professeur au Collège de France, appelait à étudier la question migratoire dans son ensemble sans n’observer que les «quelques grands événements qui attirent considérablement l’attention». «Évidemment nous pensons tous à la grande vague des exilés ou des réfugiés du Proche-Orient qui est apparue à partir de la fin de l’été 2015 et cette vague considérable, certains ont parlé de tsunami, nous fait un peu oublier le fait qu’il y a aussi l’océan, je dirais, avec sa palpitation ordinaire: il y a un ordinaire d’immigration», déclare-t-il dans sa leçon inaugurale. Dans cette perspective, Le Figaro propose dix graphiques et autant de chiffres clé pour mieux comprendre le phénomène migratoire dans son ensemble.

● Qu’est-ce qu’un immigré ? Combien y en a-t-il en France?

Dans le langage courant, un immigré est la personne qui vit dans un autre pays que celui où elle est née. Les autorités françaises s’en tiennent à une définition plus restrictive. Est immigré celui qui est «né étranger à l’étranger et qui réside en France», selon l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Ainsi, tout étranger vivant en France n’est pas immigré. Inversement, un immigré n’est pas forcément de nationalité étrangère.

Selon cette définition, l’INSEE estime qu’il y avait en 2018 en France près de 6,5 millions d’immigrés, soit 9,7% de la population. Globalement, l’immigration a connu une progression très nette depuis le début du XXe siècle, même si celle-ci connaît des variations nettes. Après les deux guerres mondiales, celle-ci a fortement augmenté pour compenser le besoin de main-d’œuvre. Elle a diminué pendant les années 30 avec la crise économique. De même, en valeur relative et non absolue – compte tenu de l’augmentation de la population – l’immigration a stagné de 1975 à 2000. Là encore, la France connaissait un ralentissement économique après les Trente glorieuses. L’immigration a repris depuis le début du XXIe siècle. Elle représente aujourd’hui quasiment 10% de la population contre 7,3% en 2000 (et 2,8% en 1911).

 

Screenshot_2019-10-01 Les chiffres de l'immigration en France (1)

● Et l’immigration illégale?

Par définition, ces données ne prennent pas en compte l’immigration illégale, difficilement mesurable. À ce propos, la démographe Michèle Tribalat déclarait au Figaro: «Des approximations à partir de calculs de coin de table sur des catégories non exclusives (interpellations, placements en centre de rétention, aide médicale d’État, déboutés du droit d’asile…) ont été conduites. Une fourchette de 200.000 à 400.000 a circulé dans la presse depuis l’annonce faite par le gouvernement Jospin en 1998, reprise par le gouvernement de droite en 2005. Elle refait surface de temps à autre». Mais, prévenait la chercheur à l’INED: «Je ne sais pas comment ces chiffres sont établis. Je doute qu’ils le soient sérieusement. Mais il est plus que probable que, compte tenu des arrivées massives de clandestins ces dernières années et des reflux de déboutés du droit d’asile en provenance de pays qui en ont accueilli le plus, leur nombre ait fortement augmenté».

En juillet 2018, un rapport parlementaire sur la Seine-Saint-Denis était présenté à l’Assemblée nationale. Leurs auteurs, les députés François Cornut-Gentille (LR) et Rodrigue Kokouendo (LaREM), y estimaient que, pour ce seul département, les «personnes en situation irrégulière seraient entre 150.000, 250.000 voire 400.000», soit entre 8 et 20% de la population. Des chiffres équivalent, selon les élus, à la population d’un département comme l’Ariège (152.000 habitants), le Jura (259.000 habitants), voire les Landes (411.000).

● Qu’en est-il des descendants d’immigrés?

L’INSEE étudie également le cas des descendants de l’immigration, mais limite cette catégorie aux seuls enfants d’immigrés nés en France. Un enfant d’immigrés né hors de France n’en fait pas partie, il est logiquement lui-même immigré. De même, à l’intérieur de cette catégorie, l’INSEE ne comptabilise que la deuxième génération et non la troisième. Les petits-enfants d’immigrés n’apparaissent donc pas dans les statistiques nationales. Au total, les descendants directs d’immigrés représentaient ainsi 7,5 millions de personnes en 2018, soit 11,2% de la population totale.

Si l’on observe à la fois les immigrés et les descendants directs d’immigrés, on en arrive pour l’année 2018 au chiffre de 14 millions de personnes, soit 20,9% de la population. Certains démographes appellent à une meilleure prise en compte des différentes générations de personnes d’origine étrangère dans la statistique publique, à l’image de Michèle Tribalat, qui estimait en 2011 que sur trois générations, près de 30% des personnes de moins de 60 ans étaient d’origine étrangère. «L’inclusion des petits-enfants d’immigré(s) redonne de la profondeur historique», justifie la démographe de l’INED.

● De quelles zones géographiques viennent les immigrés?

Un changement majeur dans le phénomène migratoire au XXe siècle concerne la provenance des immigrés. La part extra-européenne de l’immigration a progressé, notamment celle venant d’Afrique. En détail, ce fut d’abord le Maghreb après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Depuis 1975, cette immigration maghrébine représente environ 25 à 30% de l’immigration totale. Elle a été suivie d’une immigration en provenance d’Afrique subsaharienne. Alors qu’elle ne représentait que 2% du total en 1975, celle-ci compte aujourd’hui pour 14%. Dans l’ensemble, l’Afrique, avec 43% de l’immigration en 2013, est passée devant l’Europe, dont la part est tombée entre 1975 à 2013 de 66% à 36%.

Screenshot_2019-10-01 Les chiffres de l'immigration en France (2).png

 

Si l’on observe maintenant l’origine géographique des descendants directs d’immigrés, la proportion d’Européens est encore majoritaire, mais plus de manière absolue. Elle est passée de 50,3% en 2008 à 46,7%. Celle d’Afrique a progressé dans le même intervalle de 38,2% à 40,1%.

● Quelle est l’évolution de l’immigration?

La progression de l’immigration se retrouve dans le nombre de «premiers titres de séjour délivrés à des immigrés» (donc sans prendre en compte de possibles renouvellements) en fonction de différents critères, qu’ils soient économique, familial, étudiant, humanitaire, etc. Ces dix dernières années, leur nombre est passé de 171.907 pour l’année 2007 à 255.550 pour l’année 2018, avec une progression plus forte à partir de 2012.

Screenshot_2019-10-01 Les chiffres de l'immigration en France (3)

 

Le solde migratoire évolue pourtant peu depuis une trentaine d’années, oscillant entre 50.000 et 100.000 personnes, note le Centre d’observation de la société, qui définit celui-ci comme «le résultat de la différence entre les entrées et les sorties durable du territoire, qu’il s’agisse de Français ou d’étrangers». Mais en réalité, «le mouvement de yoyo du solde migratoire masque la hausse des entrées et des sorties depuis le milieu des années 2000», précise le COS. Cette stabilité est donc engendrée par la hausse simultanée de l’immigration et de l’émigration.

● Quelle est la part d’immigrés qui possèdent la nationalité française?

Une autre différence majeure si l’on observe le phénomène migratoire sur la longue durée concerne la part des immigrés ayant acquis la nationalité française. Ils n’étaient environ que 16% en 1911, contre près de 40% en 2013.

Screenshot_2019-10-01 Les chiffres de l'immigration en France (4)

 

Ce mouvement dépend directement de l’ampleur des naturalisations, qui ont augmenté jusqu’à atteindre depuis une vingtaine d’années une certaine stabilité. Ce sont environ 100.000 immigrés qui obtiennent chaque année la nationalité française, la statistique publique distinguant les acquisitions par décret (notamment les naturalisations) et celles par mariage.

À l’intérieur de ces deux catégories, depuis 2000, les «acquérants» viennent en grande majorité d’Afrique (66% en 2011).

 

Screenshot_2019-10-01 Les chiffres de l'immigration en France (5)

 

Dans leur étude de l’été 2019, trois chercheurs de l’INED se sont également intéressés à la démographie, en particulier à l’indicateur conjoncturel de fécondité des femmes selon leur pays de naissance. Il montre que l’immigration dans son ensemble participe à la progression démographique puisque l’indicateur global pour les femmes immigrées (2,60) est largement à celui des femmes de l’ensemble de la population française (1,88) et à celui des femmes non immigrées (1,77) pour l’année 2017. Dans le détail, cet indicateur est très supérieur pour les femmes nées en Algérie (3,69), en Tunisie (3,50), au Maroc (3,47) ou dans le reste de l’Afrique (2,91) ou en Turquie (3,12). «Les populations originaires d’Afrique ont une marge de progression importante, ne serait-ce qu’en raison de l’inertie démographique, sans parler des flux migratoires à venir», écrit la démographe Michèle Tribalat.

Screenshot_2019-10-01 Les chiffres de l'immigration en France (6)

 

*****

Conclusion

De Gaulle, exédé par l’immigration arabo-musulmane qui lui était imposée :

« Qu’on ne se raconte pas d’histoire! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants.

Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français.

Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante?

Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé?

Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

Charles de Gaulle (rapporté par Alain Peyrefitte) / Le 5 mars 1959

 

Question : Qui SONT le « CEUX » dont parle De Gaulle ?

 

François Mitterrand sur le lobby juif :

« Des Gens qui ne sentent ce qu’est l’Honneur d’être Fançais ».

La Pression….. »Dans 100 ans aussi Encore » !

« C’est l’Entretien de la HAINE et ce n’est pas LA HAINE qui doit gouverner la France »

 

 

Aprés s’être aplati comme une serpilière Chirac dira :

Screenshot_2019-10-01 François Mitterand et le lobby juif - YouTube

 

« Les juifs dirigent le monde par procuration. »

Mahathir Mohamad

*****

Screenshot_2019-10-01 Migrants le grand remplacement n'est pas une vue de l'esprit mais un plan de l'ONU - MOINS de BIENS P[...]

Screenshot_2019-10-01 Migrants le grand remplacement n'est pas une vue de l'esprit mais un plan de l'ONU - MOINS de BIENS P[...](1)

Ce document provient du département des affaires sociales et économiques de l’ONU. Vous allez voir qu’après nous avoir tanné sur le fait que nous serions trop nombreux sur terre, voilà que désormais nous ne sommes finalement pas assez nombreux en Europe notamment et la solution mondialiste au problème de natalité de la vieille Europe est tout trouvée: une immigration massive.

Extrait :

« La Migration de remplacement:

Est-t-elle une solution au déclin et au vieillissement des populations?

Les projections des Nations Unies indiquent qu’au cours des 50 prochaines années, les populations de presque tous les pays d’Europe ainsi que le Japon devront faire face à un déclin démographique et au vieillissement de la population. Les nouveaux défis que constituent le déclin et le vieillissement des populations vont nécessiter de nouvelles évaluations de nombreuses politiques et programmes mis en place, y compris celles relatives à la migration internationale.

Mettant l’accent sur ces deux tendances démographiques frappantes et critiques, le rapport considère une migration de remplacement pour les huit pays à basse fécondité (l’Allemagne, la France, l’Italie, le Japon, la République de Corée, la Fédération de Russie, le Royaume-Uni et les États-Unis) et deux régions (Europe et l’Union européenne). La migration de remplacement se réfère à la migration internationale qu’un pays aurait besoin pour compenser le déclin démographique et le vieillissement de la population résultant de taux de fécondité et de mortalité faibles. »

En plus de cette introduction, le rapport indique que de façon a éviter d’avoir à élever l’age de départ en retraite entre 71 et 76 ans (sans rire) dû au manque de dynamisme démographique en se projetant en 2050, l’objectif serait…de tripler au minimum les d’habitants en Europe. Le trois-quart de la population européenne serait alors composée d’immigrés.

Extrait :

« Le nombre annuel d’immigrés nécessaires pour maintenir le ratio de soutien potentiel constant par rapport à celui de 1995 serait 15 fois plus élevé que le niveau de migration nette des années 1990. Vers la fin de la période, c’est à dire vers l’horizon 2040-2050, le nombre annuel net de migrants requis par l’Union européenne serait l’équivalent de la moitié de la croissance annuelle de la population de la planète.

Ainsi, si la migration de remplacement devait être utilisée en tant que mécanisme pour consolider le potentiel rapport de soutien au sein de l’Union européenne à son niveau actuel, d’ici 2050, la population totale de l’Union Européenne augmenterait à plus de trois fois son niveau actuel. Dans ce processus, la part de la population mondiale de l’Union européenne aurait plus que doublé, passant de 6,6 pour cent en 1995 à 13,8 pour cent en 2050. En outre, les trois-quarts de la population totale en 2050 seraient constituées de migrants post-1995 en provenance de l’extérieure des frontières actuelles de l’Union et de leurs descendants.

Lien connexe : Une Europe sans Européens selon la recette Coudenhove-Kalergi

 

 

Bizarement, le Métissage n’est réservé qu’à l’Occident Blanc Chrétien.

 

Résistance Républicaine : http://resistancerepublicaine.eu/2017/09/03/le-metissage-obligatoire-avenir-de-lhumanite-voila-a-quoi-vont-ressembler-nos-petits-enfants/

Screenshot_2019-10-01 Le métissage obligatoire, avenir de l’humanité voilà à quoi vont ressembler nos petits-enfants.png

 

Photo d’un article du journal allemand Höchster Kreisblatt avec la légende suivante :  « C’est le cadre idéal pour la vie quotidienne : des jeunes de différents groupes ethniques dans une cour d’école ».

Screenshot_2019-10-01 Le métissage obligatoire, avenir de l’humanité voilà à quoi vont ressembler nos petits-enfants(2).png

Screenshot_2019-10-01 Le métissage obligatoire, avenir de l’humanité voilà à quoi vont ressembler nos petits-enfants(4).png

 

Screenshot_2019-10-01 Le métissage obligatoire, avenir de l’humanité voilà à quoi vont ressembler nos petits-enfants(5)

« Étre parmi mon peuple est un délice. Nous, les Juifs vivons entre nous. J’aime ça. »

David Mamet

*****

 

« A travers siècles et époques, les juifs ont conservé et maintenu leurs traditions sans s’assimiler, et cette non-assimilation était la preuve non seulement de leur foi religieuse, mais aussi de leur amour profond pour leur patrie perdue. »

Arno Klarsfeld

*****

 

« Les Juifs contrôlent Hollywood et l’utilisent pour promouvoir leur propre agenda. »

Marlon Brendo. Acteur, Artiste, Cinéaste (1924 – 2004)

*****

« Les Juifs, toujours exterminés et toujours renaissants, ont réparé leurs pertes et leurs destructions continuelles par cette seule espérance qu’ont parmi eux toutes les familles, d’y voir naître un roi puissant qui sera le maître de la terre. »

Montesquieu. Artiste, écrivain, Philosophe (1689 – 1755)

 

Montesquieu, Lettres persanes, LX.

Usbek à Ibben, à Smyrne

Tu me demandes s’il y a des Juifs en France ? Sache que, partout où il y a de l’argent, il y a des Juifs.

Tu me demandes ce qu’ils y font ?

Précisément ce qu’ils font en Perse : rien ne ressemble plus à un Juif d’Asie qu’un Juif européen. Ils font paraître chez les Chrétiens, comme parmi nous, une obstination invincible pour leur religion, qui va jusques à la folie.

La religion juive est un vieux tronc qui a produit deux branches qui ont couvert toute la terre : je veux dire le mahométisme et le christianisme ; ou plutôt c’est une mère qui a engendré deux filles qui l’ont accablée de mille plaies : car, en fait de religion, les plus proches sont les plus grandes ennemies. Mais, quelque mauvais traitements qu’elle en ait reçus, elle ne laisse pas de se glorifier de les avoir mises au monde ; elle se sert de l’une et de l’autre pour embrasser le monde entier, tandis que, d’un autre côté, sa vieillesse vénérable embrasse tous les temps. Les Juifs se regardent donc comme la source de toute sainteté et l’origine de toute religion. Ils nous regardent, au contraire, comme des hérétiques qui ont changé la loi, ou plutôt, comme des Juifs rebelles. Si le changement s’était fait insensiblement, ils croient qu’ils auraient été facilement séduits ; mais, comme il s’est fait tout à coup et d’une manière violente, comme ils peuvent marquer le jour et l’heure de l’une et de l’autre naissance, ils se scandalisent de trouver en nous des âges, et se tiennent fermes à une religion que le monde même n’a pas précédée. Ils n’ont jamais eu dans l’Europe un calme pareil à celui dont ils jouissent. On commence à se défaire parmi les chrétiens de cet esprit d’intolérance qui les animait. On s’est mal trouvé, en Espagne, de les avoir chassés, et, en France, d’avoir fatigué des chrétiens dont la croyance différait un peu de celle du prince. On s’est aperçu que le zèle pour les progrès de la religion est différent de l’attachement qu’on doit avoir pour elle ; et que, pour l’aimer et l’observer, il n’est pas nécessaire de haïr et de persécuter ceux qui ne l’observent pas. Il serait à souhaiter que nos musulmans pensassent aussi sensément sur cet article que les chrétiens ; que l’on pût, une bonne fois, faire la paix entre Hali et Abubeker et laisser à Dieu le soin de décider des mérites de ces saints prophètes.

Je voudrais qu’on les honorât par des actes de vénération et de respect, et non pas par de vaines préférences ; et qu’on cherchât à mériter leur faveur, quelque place que Dieu leur ait marquée, soit à sa droite, ou bien sous le marchepied de son trône.

De Paris, le 18 de la lune de Saphar 1714.

*****

Du fait que Francis Huster voit dans les migrants Africains des, je cite « Futurs Montaigne » -Montaigne était un Juif Marrane- citons donc Montaigne en réponse à Monsieur Huster et à Toute l’Oligarchie Mondialiste Cosmopolite qui fait envahir l’Europe par l’Afrique :

« Au plus élevé trône du monde, on n’est jamais assis que sur son cul. »

De l’expérience, essais – Michel de Montaigne.

Screenshot_2019-10-01 image du drapeau royal français at DuckDuckGo