Poème magnifique en hommage à Notre Dame

Ceci est un message d’un de nos lecteurs et nous recherchons une femme qui pourrait lire et enregistrer ce poème avec sa voix. Merci d’écrire à profidecatholica.

« Je vous me présente. Je suis un poète lyrique traditionnel à l’inspiration Catholique, assez connu, même décoré, ici dans les States. Je reste fidèle à la Sainte Messe de mes aiyeux.

Ce que vous faites par le grand discours philosophique, historique, soit spirituelle est on ne peut plus significatif pour tout le monde à cette heure de crise.

Cependendant, si le regne social du Christ Roi ne s’étend pas aux belles lettres—la poésie en titre d’example—il n’saurait ni social ni vraiment un regne, alors.

Connaissez-vous quelqu’un parmi vos colleagues qui serait susceptible de dire et d’enregistrer le sonnet que je voudrais offre au peuple François sur l’incendie de Notre-Dame de Paris? Je voud donne la permission.

Car mon poème, comme tous les sonnets de ma collection « Sonnets for Christ the King, » c’est surtout le fruit de la contemplation (un critique assez important à New York à dit pareille de mes écrits).

J’etais en train de composer un sonnet pour ma nouvelle collection, « Sonnets for Heaven’s Queen, » qui départ des titres de la Sainte Vierge dans sa Litanie. Or, je me suis trouvé au titre de « Virgo Veneranda » pendant la soirée de l’incendie de Notre-Dame de Paris—ce que vous verrez refleté dans le sonnet lui-même que vou pouvez trouver ici:

Vierge vénérable, dans les temps d’autrefois,
De l’amour de ton Fils, dans nos cœurs nous brulâmes.
En tes saints lieus chacun t’apportait une flamme,
Dans ces beaux jours d’antan, printemps de notre foi.

Nous prêtâmes l’oreille à la divine voix
De Dieu dans son église, et toi, Reine sans blâme,
Que le monde vénère et les anges proclament,
Tu guidas doucement ton peuple dans ta voie.

Hélas, comme un corbeau, déjà la nuit descend
Sur notre siècle de terreur et de sang,
Le Fleuron de Paris rayé de notre Histoire.

Ma Mère, donne-nous de transformer en fleurs,
A remettre à tes pieds, nos plaintes et nos pleurs,
Afin de préparer l’autel de ta victoire.

Author’s Translation

Virgin most venerable, in the olden times of yesteryear,
For love of your Son, we burned within our hearts.
Each carried a torch into your shrines,
In those fine days of yore, the springtime of our faith.

We gave ear to the divine voice
Of God in his Church, and you, Queen without sin,
Whom the world praises and angels proclaim,
You gently guided your people in your path.

Alas, already the night descends like a raven
On our century of terror and blood,
The Jewel of Paris is erased from our history.

My Mother, give us to turn into flowers,
To be placed at your feet, our cries and our weeping,
That we may prepare the altar of your victory.

https://mackenziepoet.com/notre-dame-de-paris/

Aussi, je songe à faire un retour, très, très tardif, hélas, aux Français eux-mêmes qui m’étaient tellement gentils et généreux à deux époques de ma vie. J’ai milles histoires à raconter à ce sujet de la courtoisie de votre pays.

Comme vous voyez, le français n’est pas aucunement ma langue natale, une raison de plus pour demander à vous votre aide. L’idéal, ce serait un video « YouTube » avec la voix, déjà consacrée au Christ Roi, de Virginie Vota.

La poésie lyrique est une force aussi puissante que le discours, tandis que le sonnet est une forme bien adaptée au besoins de notre âge.

Je vous remercie profondément.

Que le bon Dieu vous bénisse tous!

Joseph Charles MacKenzie »

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s